Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E05 - Un étranger sous notre toit (Ganjack : 3)

Où on met à jour un infiltré...

Intro : Néant.

Dimanche 29 mars 2071, petit matin.

Un petit compte-rendu de Jammer sur sa surveillance nocturne nous attend sur nos comlinks.
Ordal et Fares mènent une discussion philosophique et religieuse de bon matin dans la chambre du motel qu’ils occupent. Ils sont interrompus : des coups de feu éclatent dans la rue ! Ordal enfile prestement un marcel avant de sortir, arme au poing, Fares sur les talons. Au milieu de la rue, une femme est recroquevillée, en sang. Le shaman porte la fille à l’abri dans le motel pour lui administrer les premiers soins, alors qu’Ordal part sur la piste du tireur. Peu de temps après, la prostituée, shootée aux BTL et maintenant aux médocs, est soignée. Ordal ramène le tireur – un gamin – et le force à s’excuser et à rendre son sac à la dame.

Pendant ce temps Jammer analyse les comlinks des lieutenants. La première chose qui lui saute aux yeux, est que Firebird a une activité téléphonique nettement moins importante que son collègue. Son comlink est du reste de très bonne qualité et, chose surprenante, protégé par une glace… Les programmes installés dessus ont été acquis légalement. Ordal flaire illico l’agent infltré. Il passe un coup de fil à Jack, son pote de la Star, pour avoir confirmation. Le vieux briscard identifie que toutes les affaires évoquées sur le casier de XA existent, mais étrangement, aucune ne mentionne l’individu. La piste se confirme…
Ganjack demande à Jammer de vérifier si d’autres achats (loyer, matos, etc.) ont été faits avec les fausses SIN des gangers. Chou blanc.

A 12h40, six First Nation et Firebird sortent de la planque, prennent deux bagnoles et quittent les lieux. Ordal les prend en filature, direction Renton. La voiture de tête oblique au nord vers Bellevue, alors que la seconde continue vers Renton. Ordal, se fiant à son instinct, suit la seconde. Il est astralement rejoint par Fares qui lui confirme que l’aura de Firebird est bien dans le véhicule qui les précède. Après un rapide arrêt pour déposer deux gangers, Firebird se rend seul sur le parking de l’université Knight Errant. A chaque fois qu’un client se pointe, il indique qu’il n’a plus de dope, que son dernier client lui a tout pris, mais qu’il peut revenir le lendemain. Fares repère qu’il y a bien un sac de Tempo dans le coffre de la caisse. Javier contacte Ganjack pour lui indiquer qu’un vendeur de Tempo deal à l’université de Renton. Ganjack lui demande de passer en prendre pour lui. Javier le rappelle un peu plus tard : le vendeur était à sec. L’université KN est un lieu de formation théorique des agents de sécurité Knight Errant.

A 19h, XA s’en va, la filature reprend. Il va rapidement bouffer au resto du campus – pas de contact ou d’échange (Ordal s’en est assuré, prenant le risque d’y aller à visage découvert) – puis revient vendre à l’université.

A 19h30, Littletree quitte la planque des First Nation. Les programmes de Jammer retrouvent sa trace au NightBox quelques dizaines de minutes plus tard.

De 19h30 à 22h Firebird commence à dealer à raison d’environ 6 doses par heure (même si beaucoup plus de clients viennent le voir, mais la majorité essuient un refus). Pas de critères raciaux, visiblement il diffuse au p’tit bonheur la chance. Ganjack rejoint ses camarades et en profite pour analyser astralement Fares : Un bras mort et cybernétisé et un focus de pouvoir au poignet. L’analyse astrale de Firebird n’est pas très concluante : il dispose d’alphaware dans le corps et au niveau de la tête, il est dépendant à une drogue. A 23h, le ganger remonte dans sa caisse et prend la route du sud vers Tacoma. Son pickup s’arrête près d’un motel craignos et il va déposer le Tempo dans le coffre d’une vieille bagnole à l’entrée d’une ruelle sombre. Ensuite il rentre à la planque des First Nation. Fares surveille le coffre et la dope en astral. La faune locale est assez animée, mais personne ne s’approche. Ordal part vers le Nightbox voir ce que fait Littletree. Il l’aperçoit deux fois, mais n’arrive pas à le garder à vue.

Ganjack va fumer une clope non loin de là où attend le Tempo. 3h plus tard, une berline bleue nuit se pointe, une brune en descend et se rend directement à la bagnole, récupère la came et repart. Une analyse astrale (4 succès) : Inquiète, pas éveillée, alphaware au niveau du crâne, 4,5 en essence, pas malade. Ganjack récupère sa moto, mais perd la fille dans la circulation. Fares, toujours en astral prend la fille en chasse et la suit jusqu’à un quartier de Downtown. Il retourne prestement dans son corps et se rend physiquement sur les lieux. Elle est entrée au siège de la Lone Star…
A 2h du mat’, Littletree rentre au QG des First Nations.
Nous allons nous pieuter.
Pendant ce temps, Jammer a identifié les comlinks de Blood of Buffalo, le chef des First Nations, et du 3ème lieutenant.

Le lendemain, Ordal prend rendez-vous avec Jack pour se faire un resto, puis contacte la sœur de ce dernier pour l’y convie également. Jack est tendu, son bleu n’est pas avec lui… Il récupère le numéro de plaque que lui file Ordal, semble chagriné par les suppositions de ripoux émises, mais va faire son enquête pour trouver l’identité de la fille. Finalement Ordal annule et lance un autre contact sur le coup.

Tous les cadres des First Nations sont à la planque. Vers 20h, XA Firebird se rend au motel de Tacoma, 2ème étage. Il est content mais méfiant. Il retrouve la brune qui semble être sa maîtresse. Jammer active son comlink pour écouter leur conversation post-coït : John et Carla. Ils échangent dope contre paiement via le coffre de la bagnole. Il s’agit bien d’un agent infiltré ! Il évoque un éventuel changement de planque puisqu’il a eu l’impression d’avoir été suivi par un deux-roues. Il décrit les activités de Blood of Buffalo sur les quatre derniers jours (contact tous les 4 jours ?). Alec Littletree fait des ventes étranges, il suppose qu’il vend le Tempo à 180 nuyens la dose vu le fric qu’il ramène au gang. En tout cas il est bien vu et les deux autres lieutenants ont la pression. Elle lui indique que ça va être chaud pour allonger le fric au-delà des trois prochaines semaines. Il lui demande si elle a bien eu les infos sur la boite mail anonyme.. Il lui indique également qu’une grosse livraison est prévue pour jeudi soir prochain. Il va se rencarder sur l’identité du livreur.

Vers 21h, Alec Littletree se rend dans un pub de Tacoma, le « Three Angry Wifes » pour vendre ses doses et prendre du bon temps. Ordal est sur ses talons.

Comments

Ethadan

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.