Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E05 - Un étranger sous notre toit (Ganjack : 4)

Mauvais jour pour la Star...

Intro : Néant.

Mardi 31 mars 2071, petit matin.

Ordal et Fares se réveillent au motel et entamment une discussion théologique comme à leur habitude. Jammer est restée en planque vers le QG des First Nations. Ganjack quant à lui est dans son repère.

Un contact d’Ordal l’appelle et lui file l’adresse d’une planque (200 nuyens), lui indiquant de voir avec Jerk Hands pour la visite.
Jammer Hacke le comlink d’Albuqua, le troisième lieutenant. Rien de spécial, pas de super glace, pas de progs évolués : un link de ganger…
Nous contactons Miss Johnson pour lui filer les infos principales : Une grosse livraison est prévue pour jeudi 2 avril au soir et XA Firebird est un infiltré de la Lonestar. Elle est un peu surprise pour les infos sur Firebird, mais se reprend et nous recentre sur la mission principale : Suivre les deux lieutenants – et non l’ensemble des First Nations – et identifier leurs contacts et leurs sources de revenus. Soit elle a déjà l’info pour la livraison de cam’, soit elle s’en cogne !

Jammer va poser un micro au pub, lieu de vente de Littletree. Pendant qu’elle déjeune, Fares lui raconte ses problèmes avec la matrice. Elle est dépitée…
Ganjack la remplace au QG en se positionnant sur la route de sortie. Son esprit se poste devant la barrière astrale, scannant les signatures astrales des types qui en sortent. Ordal passe à la planque récupérer les clefs auprès de Jerk, puis rejoint Ganjack.

A 13h30, une vingtaine de gars, dont Littletree, sortent du QG et montent dans cinq caisses. Alec est dans le véhicule de tête. Ordal et Ganjack entament la filature. Au bout d’un moment, les trois dernières voitures obliquent, laissant les deux premières filer vers Renton, direction l’université Knight Errant. Ils se répartissent sur le campus pour dealer. Littletree et un de ses gars vont dans un amphi… Ganjack invoque un esprit et l’envoie espionner le lieutenant. Au bout de sept minutes, l’esprit revient et indique que Littletree donne du plaisir au gens contre des objets. Il n’est pas resté car il a aperçu un esprit “veilleur”.

Jammer, en moto, et Fares, en astral, se rendent au QG des First Nations. En passant dans Redmond, ils entendent des tirs d’armes, visiblement des gangs s’affrontent dans le voisinage. A peine arrivés, ils constatent que Firebird sort en trombe du QG avec quelques types, montent dans trois pick-up noirs et foncent à toute allure vers Redmond.
Au même moment Ordal reçoit un texto de Jack Mormond : « Putain de merde, le plan était foireux ! ». Peu de temps après, Littletree sort en trombe de l’université, remonte dans sa caisse avec ses hommes et fonce vers le nord… Visiblement il se passe des choses, tous ont l’air inquiet !

Le groupe suivi par Jammer et Fares déboule sur une place, devant une vieille église délabrée : Deux bagnoles de la Star font barrage, deux bagnoles de gangers sont arrêtées devant l’église. Fusillade ! Les voitures de patrouille de la Star sont criblées de balles. Firebird a peur pour sa vie et sa couverture, mais se retient de tirer sur ses collègues.
Dans une rue proche, deux flics affrontent trois gangers à mains-nues. Fares retourne dans son corps et contacte la Johnson pour avoir la conduite à tenir. Réponse : « Qu’importe leur devenir, ils ont choisi cette vie ! ». Ordal, guidé par Jammer, anticipe la destination de son groupe et se rend directement sur les lieux.
Le groupe de Littletree arrive du côté de l’affrontement à l’arme blanche. Ganjack, perdant le contrôle de son véhicule, chasse et percute la voiture d’un des gangers. Il se relève et gueule sur l’irresponsable qui a pilé, attirant ainsi l’attention des First Nations et, notamment, de Littletree. Heureusement, les flics sont un sujet plus sensible et seul l’un des gangers reste s’occuper du rasta. Un rapide sort d’influence oriente l’attention du dernier ganger sur la raison de leur présence sur les lieux. Le gars va rejoindre son lieutenant, déchargeant au passage son shotgun sur un flic au sol… Flic qui n’est autre que Jack, le contact d’Ordal ! Ce dernier, arrivé récemment sur les lieux, assiste, impuissant, au coup de feu à bout portant. D’un seul et même geste, il dégaine et abat d’un tir le ganger.

Menés par Littletree, les gangers amorcent leur manœuvre pour prendre les flics encore debout à revers. Littletree coordonne ses actions avec Albuqua, mais pas avec Firebird qui pourtant est arrivé un poil avant sur la scène…

Jammer rejoint Ordal et Ganjack sur le lieu du crime et exécute froidement les témoins de notre intervention. Ordal tente de stabiliser Jack sans succès. Ganjack lui dit alors qu’il va tenter un soin magique, mais qu’il sera certainement HS à la fin de l’incantation. Effectivement Jack reprend un peu des couleurs, contrairement au shaman qui vomit trippes et sang sur les pavés. Arrive alors Fares, par la voie des airs, qui stabilise l’agent de police.
Il est temps de quitter les lieux, les renforts de la Lonestar ne devraient pas tarder…

Jammer part vers le QG pour continuer la surveillance. Ordal met Jack en lieu sûr histoire que ses collègues le retrouvent et lui prodiguent des soins. Il file ensuite, embarquant Fares sur son scooter, après que ce dernier ait invoqué un esprit pour suivre Littletree. Ganjack se colle un stimpatch, brûle les matières organiques qu’il a laissé sur place, relève sa bécane et quitte les lieux pour prendre un peu de repos à la plaque dégotée par Ordal.

Les First Nations retournent à leur base ; ils sont sur le pied de guerre : les squatters proches du QG sont virés, des armes automatiques sont sorties et bien visibles.

Le quartier dans lequel s’est déroulé l’affrontement est le territoire des Punishers, un petit gang d’une trentaine de membre. Après coup, nous prenons conscience qu’il manquait des bagnoles de flics… Est-ce qu’ils sont venus à pied ou est-ce que des gangers les ont piqués ?
Lorsque les esprits nous indiquent que la star s’est retirée, Ordal et Fares vont fouiller l’église : rien de notable, ils sont les premiers à y entrer depuis près de dix ans.

Vers 20h, TiLoa indique à Ganjack que Littletree quitte le QG. Info confirmée par Jammer qui est toujours en surveillance. Etrangement il est seul et prend une moto. Il a un sac plein de Tempo avec lui et est particulièrement méfiant. Il se rend à Tacoma et se gare sur le parking d’un petit restaurant familial, le « Homerun », non loin d’un petit aéroport. Littletree rencontre un gars qui jure dans ce décor « fan de football américain » : un imposant black dont les tatouages indiquent plusieurs passages en prison. Il est encadré de deux orcs. Ganjack, remis de ses blessures, identifie des Ragers (gris et noir), dont leur leader, Kaine, est magicien. Plusieurs créditubes sont échangés (environ 15 000 nuyens) et le sac de tempo change de main. La discussion continue, mais les membres du groupe présents sont trop loin pour entendre. Le black éclate de rire puis pose trois créditubes de plus sur la table (10 000 à 15 000 nuyens chaque !) Qu’est ce qui a été monayé ??

Les orcs se lèvent et quittent le bar. Ordal fait de même, mais un asiatique le bouscule – flingue dans holster – passe devant et, à peine dehors, fait signe à une berline noire : Nous ne sommes pas les seuls sur le coup !
Les Ragers travaillent pour la mafia et sont localisés sur Tacoma (drogues, contrebande, armes). Ses membres sont des goblinoïdes.
Ordal suit Kaine, Fares invoque un esprit pour suivre Ordal. Ils se rendent dans une planque dans south Tacoma.
Littletree finit son repas et rentre au QG des First Nations.
Nous sommes Mardi 31 mars, il est 23h.

Comments

Notes pour plus tard:
- Jammer doit s’assurer de couvrir la sécurité matricielle pour tout le monde
- Ganjack et/ou Fares doivent le faire pour la sécu magique
- Acheter un relais satellite ou un drone répéteur pour avoir accès au réseau devant le QG des First Nations sans la bécane de Jammer. Ca coûte rien et ça pourra toujours servir.

- Futur plus lointain, un TacNet serait bien utile pour se coordonner.
- Discuter un peu aussi. Si l’équipe avait su que Jack était menacé et à quoi il ressemblait, cela ne se serait pas forcément passé comme ça. Il y a un gros dossier à mettre au clair (SE2E04)

Mashesh

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.