Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E07 - Un problème de Tempo (Ganjack : 2)

Poker move

Intro : Néant.

Dans la fourgonnette, Fares se vide de son sang. Jammer scanne le comlink de Kane : rien de connecté. On rentre chez Kaz Yakamura. Caine est menotté, mais toujours sous possession. Kaz demande à ce qu’on relâche le ganger et rit de nos craintes en indiquant que cet insecte sera bien aisé à maîtriser. Le corps s’effondre, Caine est toujours groggy suite aux rafales de balles gel de Fares. Kaz traine négligemment le ganger inconscient dans la salle de bain d’où s’échappe assez rapidement des hurlements : la question commence. Jammer et Ordal se mettent au bricolage pour essayer de couvrir les cris.
Nous en profitons pour penser nos plaies. Lorsque Kaz ressort de sa séance de torture, il est couvert de sang, derrière lui la salle de bain a été repeinte en rouge et un bras dépecé pend de la baignoire… Dae est outrée de ce qui a été perpétré chez elle. Visiblement c’est la première fois que Kaz ramène du travail à la maison. Soit les menaces qui pèsent sur lui le font vraiment flippé, soit le fait d’être accro au Tempo le rend parano au point de ne plus prendre de gants. En tout cas son changement de comportement est assez inquiétant !

Visiblement la tête du Komun’go est au courant de la prime mise sur sa tête. Il compte tirer ça au clair en organisant une rencontre avec son supérieur, GreyWolf. Ordal l’accompagnera au RDV pour assurer ses arrières. Pendant ce temps, les autres escorteront Dae à une partie de poker. Un ponte de la mafia (Famille Ciarnelli) participe régulièrement à une partie avec quelques autres dont un chef Yakuza. Il compte être accompagné d’une coréenne pour déstabiliser son adversaire. La partie se déroule au Shandrilla un casino neutre, certainement tenu par les chinois. Jammer est désignée pour accompagner Dae et assurer sa protection rapprochée. Il faudra juste convaincre Don Ciarnelli de se faire accompagner par deux dames. Dae et Jammer vont se préparer. Ganjack et Fares vont chez le véto pour soigner les plaies de ce dernier.
Le casino est au nord de Seattle, quartier C appartenant à la mafia… Son architecture est de type asiatique à l’ancienne. On loue une caisse. Dae rejoint Don Ciarnello à une tour de Renton. Un homme richissime et séduisant. Jammer est introduite sous le nom de Mia et acceptée. Un VTL type GMC grand luxe approche et emporte les trois compères.

Le véhicule s’arrête derrière le Shandrilla et un homme au costume impeccable vient chercher le mafieux pour l’amener à sa table de jeu. Des hommes de main, des caméras et des brouilleurs de toutes parts… La connexion avec Jammer est coupée dès son entrée dans les lieux. Rien de surprenant vu la teneur de la rencontre et le fait que le casino doit se prémunir des tricheurs.
Fares se dirige vers le casino de façon à assurer la transition vers la sortie si Jammer est en difficulté, Ganjack restant en extérieur pour la couverture et l’évacuation en cas de besoin. Manque de chance, Fares est refoulé à l’entrée du Shandrilla, visiblement son cyberware n’est pas autorisé dans les locaux… Autant dire qu’il n’est pas sur la liste des habitués ou son costard n’est pas dans les standards de l’établissement.

A la table, un corpo, Allan Cooper, Vice-Président de Federal Boeing, accompagné d’une jolie blonde attend le dernier joueur. Deux japonais patientent également. La premier est Toju Shutozumi, un lieutenant Yakuza du clan du même nom. Le second, Kozuke Tomisawa est l’Obayun du Kenran Kaï, l’un des trois clans Yak du Plex. L’arrivée des deux coréennes est, comme prévu, plutôt mal pris, notamment par l’Obayun qui ne cache pas son hostilité.

Ordal nous contacte, embêté, visiblement de son côté ça a merdé : il a perdu Yakamura. Il ne donne pas trop de détails vu que Jammer n’assure plus la sécurité de nos comlinks mais nous demande de le rejoindre presto. En gros la rencontre devait avoir lieu dans un hôtel. Kaz a tenu à y aller seul. Peu de temps après il y a eu des coups de feu, une explosion et Kaz a sauté du 4ème étage… Ganjack demande à Tiloa de se rendre à l’appart de Renton et de rechercher Yakamura de là-bas. Tiloa, de façon assez surprenante, est réticent. Il explique rapidement à Ganjack que Kaz lui inspire du dégoût : corps cadavre, violence, etc. Ca rappelle au créole une légende des Bayous : un Shedym, esprit de la mort, possesseur, animés d’une volonté de destruction de la vie. Ganjack prend la direction de Renton pour rejoindre Ordal. Fares met son corps dans un autocab et fonce en projection astrale vers l’appartement. A mi-parcours Tiloa contacte Ganjack pour lui dire qu’il n’a pas vraiment retrouvé Kaz, mais qu’il sait où il est vu qu’il vient d’exploser la rune de garde posée sur l’appart de Renton. Comment un non-magiquement actif a pu venir à bout d’un élément astral ? Ca, ajouté à la chute du 4ème sans dommages, sent vraiment la possession… Ganjack gare la bagnole de loc et part en projection astrale pour voir sur place ce qu’il en est : Kaz est dans son lit en train de dormir comme un bébé. Son aura n’a rien de spécial. Tiloa indique que tout à l’heure c’était autre chose, son aura été enserrée d’une chaine d’épines et magiquement active…

Pendant ce temps, à la table de poker, la tension monte d’un cran, Dae provoquant ouvertement l’Obayun. Il n’y a plus de doute pour lui, en plus de lui avoir fait affront en amenant deux coréennes à son bras, Caesar Ciarnelli a fait entrer autour de la table deux membres du Komun’go. De plus l’Obayun semble connaître Mia/Jammer. Il creuse un peu malgré les tentatives du second Yak et du mafieux de détourner la conversation. Dae est un peu vexée de l’intérêt que porte le Yak à la runneuse.
La partie finie, chacun repart. Jammer a l’impression qu’un des gardes du corps de l’Obayun était en planque au Homerun pour suivre Caine et les Ragers. Elle trouve deux marqueurs furtifs dans ses fringues. Un cadeau de l’Obayun ou de Don Ciarnelli ?

A son réveil Kaz nous indique que GreyWolf est au courant de la prime sur sa tête. Il voulait donc le rencontrer pour en savoir plus, notamment d’où ça venait. A l’hôtel où devait avoir lieu la rencontre, il s’est retrouvé face à des Yakuza. Ensuite plus rien si ce n’est une sensation de chute… Il était certain d’y rester, pourtant le sang qui est sur lui n’est pas le sien. Jammer récupère les caméras de l’hôtel. Visiblement un des Yaks présent faisait partie de l’équipe avec qui nous avons eu maille à partir dans Downtown.

Comments

Mashesh

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.