Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E07 - Un problème de Tempo (Ganjack : 3)

Chasse au Yak

Intro : Néant.

Kaz nous demande de retrouver ses agresseurs : un yakuza à la tignasse blanche. 30 000 nuyens pour sa tête, 50 000 s’il est vivant. Suite à notre demande, il nous confie sa chemise rouge de sang. L’analyse de la barrière mana révèle un présence résiduelle d’aura. Ganjack pense pouvoir reconnaitre la signature magique. A priori il pense qu’il s’agit d’un esprit… Jammer sécurise le comlink de Yakamura.
Ordal et Jammer vont à l’hôtel fouiller les décombres et voir ce qu’il reste des traces des Yaks. Les caméras de l’hôtel sont bouclées donc inexploitables, Mike Wire a réservé la chambre à titre personnel. Tiloa les accompagne pour analyser astralement les lieux : Comme des tentacules de sang qui traversent la pièce… Il semblerait que des êtres aient « explosés ». Une manifestation de magie violente (pas de sorts) a ôté des vies. La même signature que ce qui a détruit la rune de garde. La Star est sur les lieux, difficile d’explorer l’étage à loisir.

Fares et Ganjack vont chez ce dernier pour lancer un rituel et retrouver la trace des Yakuza. Ils philosophent sur leurs croyances/traditions. Après s’être préparés, ils entament le rituel qui dure 7 heures…

Pendant ce temps, Jammer est confronté à une CI noire et s’éjecte de la matrice alors qu’elle cherchait des vidéos de surveillance externe à l’hôtel. Quelques instants plus tard elle retente sa chance et identifie des Mercury comètes qui viennent du sud et se rendent dans l’hôtel (8 personnes), environ 30 minutes après que Kaz ait passé son coup de tel à Grey Wolf. Cinq types amochés en ressortent quelques temps plus tard et montent dans les caisses. A priori l’explosion qui a détruit une partie de l’étage a été provoquée par une grenade.

Le rituel fonctionne et Ganjack prend possession de l’ouïe de sa cible : Ca parle japonais, il n’y comprend rien. Il switch sur la vue : Appartement ou suite d’hôtel grand luxe avec du marbre et des sculptures holo. Des Japonais armés discutent pendant que l’un d’entre eux vérifie les bandages. Tignasse blanche dort dans un canap’. L’un d’eux recharge les armes, ils semblent un peu abattus. A priori ils se trouvent dans un quartier A. En milieu de matinée, la cible va à la fenêtre et Ganjack peu enfin avoir les éléments nécessaires à l’identification des lieux : Le logement est proche de SatPatch. Il mémorise les lieux, à priori 15 ou 20ème étage.
Nous identifions rapidement l’hôtel où se reposent les Yaks, il s’agit du West Inn, un hôtel de Downtown.

Ganjack envoie un mail à Jun Go Back, un de ses contacts, pour lui dire qu’il a entendu des rumeurs sur des tensions au sein de l’anneau et lui rappelle qu’il peut aider au besoin.

Ganjack et Fares vont dormir. L’opération « Kill Yaks » est prévue à leur réveil.
Ordal et Jammer se rendent au West Inn en reconnaissance. Ils prennent une chambre au 17ème (350 nuyens). C’est le vigile qui active les ascenseurs. Ordal se rencarde auprès d’un groom : les Yaks sont au 20ème étage : 8 hommes. Tignasse blanche semble craint des autres et est musclé… Le groom remonte avec le nom : Okusaï Tojiro. Jammer hacke le bâtiment.

Ordal descend sur le parking pour marquer les bagnoles. Un drone de la Star le repère. Quelques minutes plus tard, une bagnole de patrouille arrive. Ordal ayant anticipé, leur indique que sa donzelle a été bousculée par un malotru japonais… Les gars sont sceptiques et raccompagnent Ordal dans l’hôtel. Ils montent pour avoir la version de Jammer. Peu de temps après, deux gros bras du service d’ordre de l’hôtel se présentent également.

13h, Ganjack et Fares reprennent conscience dans un espace brumeux. Ils sont dans une espèce de rêve éveillé. Une ombre obscurcit le ciel. Sous leurs pieds les nuages se dissipent du fait d’un mouvement d’aile et laissent percevoir une ville dévastée. Des tours immenses abandonnées sont réduites en bouillie par une immense créature de type dracomorphe squelettique. Elle rampe dans la ville détruisant les bâtiments au passage. Appercevant Fares elle s’exclame : « Encore là ?! Deux n’y suffiront pas ! Ce monde m’appartient, vous n’avez rien à y sauver. Je vous montre ce qui est ! ». Une analyse astrale indique qu’il s’agit d’un esprit d’une puissance 8 ou 9. Les deux mages semblent le déranger dans son repas. « Je suis le faucheur et je vais ramasser mon dû ! » Il s’agit peut-être d’une Ombre, un esprit « mort ». Les deux shamans quittent ce plan et se réveillent d’un sommeil sans repos.

Jammer envoie son cafard dans la suite du 20ème : Les yaks se préparent.
Fares raconte à Ganjack sa première rencontre avec l’esprit : lors de l’attaque du dispensaire par les Yakuza. A ce moment là, le dragon s’approchait d’une ville et indiquait que la ville était condamnée puisque corrompue.

Comments

Mashesh

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.