Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S301 - Drogue'R'Us

Quand ça veut pas, ça veut pas...

s2e045.jpg

Runners :
# Ordal
# Farès
# Jammer
# Ganjack

Amsterdam, Pays Bas Unis, 19 mai 2071

  • Vous attérissez à Amsterdam en provenance de Seattle à bord d’un vol privé, et êtes accueilli par trois hommes en costard : Felipe, Alphonso et Elviro.
  • Ils vous conduisent au Pullizer, un hôtel de centre d’Amsterdam où vous rencontrez votre nouveau Johnson, Luis Cordero. De nouvelles identités KondOrchid vous sont remises.
  • Celui vous briefe rapidement : le job consiste à protéger la délégation KondOrchid chargée de négocier une installation en Europe (tout en permettant au Cartel de négocier des accords de distribution avec les acteurs du crime local)
  • Vous partez immédiatement, accompagnant Cordero à une entrevue avec les Penose, la mafia hollandaise, et la rencontre se déroule à l’Amsterdamned, une boite de nuit branchée.
  • Alors que les discussions débutent à peine avec Aaron Von Hout et ses gorilles nerveux, Salma Munoz, un mannequin amazonien, fait son apparition dans la fosse et génère un buzz gênant pour tout le monde, d’autant qu’elle se dirige vers Cordero.
  • Les Penose et le Cartel cessent immédiatement les négociations et Cordero vous ordonne d’extraire la fille ainsi que lui même. Vous y parvenez mais sans véritable discrétion vu que toutes les caméras sont dirigées vers Salma.
  • Extraite, Salma explique qu’elle était venue faire de la promotion pour Spinrad Industries – son mécène – et qu’elle a profité pour jouer un tour à ce déconneur de Cordero.
  • Le lendemain (20 mai), Cordero invite les runners à un brunch au Pullizer, et expose son mécontentement à son patron, Filipe Munoz, père de Salma et cadre dirigeant la délégation KondOrchid. Ce dernier explique que cela ne se reproduira pas, mais ne fait rien contre sa fille. A son départ de la table, Cordero fulmine.
  • Le 21 mai, un nouveau rendez-vous est fixé aux Penose, sur leurs terres : à Europort. Cordero n’a pas donné de détails à Munoz, et embarque les runners pour protéger la négociation.
  • Sur place, tout se déroule bien malgré la nervosité évidente des Penose. Cordero donne à Aaron Von Hout la localisation des camions chargés de tempo, mais ce dernier vérifie et les camions ne sont plus là ! Sur place, la marque du Vor Tremaine-Guliyev, les ennemis des Penose.
  • Jammer et Farès se rendent sur place et découvrent qu’une équipe du Vory a dérobé les camions et sérieusement amoché l’équipe du Cartel chargée de surveiller la cargaison. Avec un lieutenant des Penose, ils retrouvent la trace de deux camions et se lancent à leur poursuite sur l’autoroute vers Lille.
  • Ganjack et Ordal restent en protection de Cordero toujours aux mains des Penose mais lorsque ce dernier apprend que le Vory a volé le tempo, il envoie également les deux runners à la poursuite des véhicules.
  • Sur l’autoroute, l’assaut des camions est un fiasco : l’opposition Vory est forte, et les deux camions finissent couchés sur les voies. Impossible de récupérer la marchandise, d’autant que la Police française débarque. Les runners s’échappent : Ordal quitte l’autoroute à pied, pendant que le reste du groupe file à bord d’un SUV en direction de Lille pour semer les flics. Après avoir tourné un moment dans la ville, ils réalisent qu’ils ne parviendront pas à lâcher le mage policier qui les suit en astral (et qui a assomé Farès). Jammer contacte Charlene qui leur offre l’hospitalité extraterritoriale d’Horizon Europe.
  • L’entrée du site est bloquée par des voitures de police, et Jammer force le barrage, non sans que le SUV (ainsi que Farès et le Penose qui les accompagne) ne soit criblé de balles.
  • L’accueil chez Horizon est froid : menottage, fouille, interrogatoire. C’est heureusement Charlene qui mène la danse et qui guide les runners pour leur éviter de trop en dire. Farès est soigné pendant ce temps par une équipe de médecins d’Horizon.
  • Ordal, après avoir avisé Cordero de l’échec partiel de la mission, revient sur Lille : Jammer a pu le contacter et lui indiquer leur détention au sein d’Horizon. Devant les flics de la Police française qui enquêtent à l’entrée de la corpo, il se fait passer pour un Gendarme de la Garde Républicaine aux prises avec les runners. Il obtient le soutien de l’inspecteur présent, et rencontre une cadre d’Horizon chargée de cette affaire : Charlene.
  • Cette dernière est (trop) rapidement convaincu par les arguments du faux Gendarme, et lui remet les quatre prisonniers sous prétexte de la coopération inter-institution. Tout le monde prend place à bord du van de Sybille, un contact d’Ordal, et le véhicule s’éclipse avant l’arrivée des vrais fourgons policiers.
  • Planqués dans une vieille maison abandonnée au sud de la banlieue lilloise, vous évoquez les différentes possibilités pour récupérer le tempo. Cordero est furieux de voir la tournure des événements, d’autant plus que Munoz, parti pour Liverpool, exige de lui qu’il sauve la distribution de la drogue.
  • Vous vous renseignez sur les positions lilloises du Vory. Jammer et Ganjack se rendent auprès d’un bar russe, mais l’endroit est trop bien surveillé, surtout que les mafieux sont en état d’alerte.
  • Vos réseaux vous apportent quelques nouveaux éléments : Turenne confirme que la drogue a été transférée au Vory par la Police française, et précise qu’Europol a un agent infiltré dans la mafia russe (sans connaître son identité) et Dylan a découvert l’existence d’un garage Penose à Europort où les véhicules peuvent être maquillés.
  • Vous contactez Cordero et lui expliquer qu’une récupération brutale semble difficile. Vous le convainquez d’opter pour une nouvelle stratégie : trahir les Penose (qui se sont avérés de mauvais allés), et confier la distribution du tempo aux vrais détenteurs du pouvoir dans le Nord : le Vor Tremaine-Guliyev, dirigé par Tamara Minglov.
  • Vous enquêtez sur le Vory v Zakone et apprenez qu’ils détiennent un bar au coeur de Lille.
  • Vous vous y rendez et impressionnez les Vor présents, au point de décrocher un rendez vous dans une zone industrielle de Lambersart, au nord du métroplexe Lillois.
  • Sur place, vous constatez un important déploiement (notamment magique) aux abords d’un bâtiment en construction : c’est là que se tiendra la négociation entre Tamara Minglov, accompagné de Clavicula, et Farès.
  • Farès parvient à négocier avec Tamara, notamment en lui apprenant la présence d’une taupe parmi les siens : Karamisek. Minglov est prête à reprendre à son compte le deal du tempo, à condition de marges intéressantes mais aussi que le Cartel lui apporte le corps du traite.
  • Vous quittez la zone industrielle et vous rendez immédiatement au domicile du traite, dans un quartier huppé de Lille, le quartier du Bois Blanc.
  • L’adresse que Tamara vous a donné correspond à une résidence très sécurisée. Pour y pénétrer, vous manipulez deux infirmiers qui interviennent à l’intérieur.
  • L’adresse est en fait celle de l’ex femme de Karamisek qui y habite avec sa fille Sara. Cette dernière prétend ne pas savoir où est son mari, mais vous finissez par obtenir le comcode de ce dernier.
  • Vous l’appelez pour lui dire que sa fille est hospitalisée. Dès son arrivée, vous l’assommez et l’exfiltrez.
  • Vous l’emmenez jusqu’au terrain vague de Lambersart, et l’abattez devant le Vory : les accord avec les russes sont scellés.

Comments

Lâcher et balancer une partie des Pennoz au Vory sera un bon élément de négociation.
De même, leur indiquer qu’ils sont infiltrés par un agent d’Europol sera un élément supplémentaire à mettre en avant.
Trouver le nom de cet agent serait un avantage énorme.

Je vote également pour reprendre la gestion des négociations … on sera meilleur que Cordero:
Il faut simplement qu’il nous informe du prix du kilo de tempo. De la marge que l’on peut laisser au Vory..
Cordero signera les papiers…

S301 - Drogue'R'Us
Ethadan

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.