Ganjack

Support distant et couverture physique/magique

Description:

Contacts connus
Derek ‘Dirk’ Montgomery
Jason Miller
Stan

Equipements notables
Harley Davidson Scorpion
Ares Desert Strike

Description technique de Ganjack
Bonne capacités de tir de précision
Bonnes capacités magiques (invocation / sorcellerie)
Bon pisteur
Epaulé par un loa allié

Bio:

Ganjack est un créole de 36 ans au corps fin et musclé portant des dreads et presque toujours des lunettes (soleil, jaune, sans teint, etc.). Il est sogneux de son apparence, notamment dans la cohérence des couleurs entre ses différents accessoires (lunettes-chaussures, ceintures-lunettes, etc.)

Originaire de la Nouvelle-Orléans, il est plutôt cool dans son comportement, sa tenue et son language. Est-ce que c’est lié au fait qu’il soit souvent sous l’influence d’une drogue ?
Quelques peu superstitieux, il porte en pendentif une tête momifiée miniature qui le protège du mauvais œil.

Son corps présente plusieurs tatouages en lien avec la moto, le vaudou et les métacréatures :
– Avant bras et paume de la main gauche : tatouage « évolutif ». Un serpent qui est lové sur son avant-bras et dont la tête est un mix « tête de serpent avec langue bifide et tête de mort ». Lorsqu’il ouvre la main et tend le bras, la tête semble avancer et ne pas être une image sur la paume, mais bien une version mouvante en relief
– Côtes droites : Un shaman vaudou (chapeau haut de forme, visage décrépit, grigris, etc.) chevauchant une Harley
– Omoplate droite : Un chien de l’enfer dévorant un homme
– Visage et dessus des mains : tatouage invisible mais phosphorescent quand il est activé, révélant des os. Un effet macabre à souhait, surtout dans le noir. L’activation se fait sur une pression tactile
– Pectoraux gauche, sur le cœur : Un croisement de deux routes, un lampadaire sous lequel attend un vieil homme

Plusieurs cicatrices parcourent son corps, notamment une belle estafilade sur son avant-bras droit et une trace de griffure dans le dos.

Dans les grandes lignes
Jack MaisonNeuve, aka Ganjack est originaire de la Nouvelle Orléans, Crescent City comme on dit là bas.

Il a été élevé par sa Grand’ma comme ses autres frères et soeurs. Mary Louise, sa mère, est plutôt paumée. Chacun des rejetons est issus d’une histoire particulière et chacun de leur père est différent. A chaque fois que son mec la laisse tomber, elle se réfugie chez sa mère, Grand’Ma, puis, s’envole quelques mois plus tard avec son nouveau copain laissant ses gosses aux bons soins de la vieille. Les gosses y sont peu attachés car ils ne la connaissent pas vraiment. Par contre ils vouent un profond amour à celle qui les a élevés.

La fratrie :
– Louis, 42 ans, contrebandier/Receleur sur Crescent City. Chauve, petit bouc, regard intense et costard, il a tout du chef d’entreprise qui gère son business proprement avec une longueur d’avance sur la concurrence.
– Stanley, dit Stan, Ganger chez les Blood Mountains Boys de Seattle. Humain, 24 ans, afro américain assez musclé, Stan a les cheveux très courts et un corps recouvert de tatouages. Ganjack voit son implication dans le gang d’un mauvais œil d’une part car il n’apprécie pas son « chef de groupe » (Big Ed Daddy) qu’il juge trop impulsif et avec qui il ne partage pas la même tradition chamanique. En plus de ça, Stan y entraine Sam qui lui semble un peu jeune pour évoluer au milieu des putes, des dealers et des grosses fiestas.
– Linda dit Lily, petite sœur (22 ans), La brillante de la fratrie et la petite protégée du fait que c’est la seule fille. Ses frangins lui ont offert un SIN pour la sortir de la merde et l’ont envoyé sur Seattle où elle a suivi des études et a trouvé un boulot stable. Elle est assistante de recherche chez Blue Lab, petite corpo pharmaceutique, filiale d’Universal Omnitech (AA).
– Samuel dit Sam, petit frère (13 ans). Le petit dernier. Merdeux qui idolâtre un peu son grand frère. Sert ponctuellement de guêt ou de messager pour Stanley qui compte bien l’enrôler chez les BMB. Ce qui ne plaît que très moyennement à Ganjack…

Chasseur / Pisteur de grandes créatures pour le compte de riches clients ou de contrebandiers. Connait les bayous comme sa poche et est endurci à la terreur.

Il y a trois ans, au cours d’une chasse, un client, Mario Vincenti (riche corpo/politique avec des contacts mafieux), n’a pas écouté les conseils de prudence et a attaqué une femelle avant qu’un tour du périmètre n’ait pu être fait. Manque de chance, ses petits n’étaient pas loin et elle est devenue folle de rage. Le client a été grièvement blessé, des accompagnateurs locaux ont été tués et il s’en est fallu de peu pour que tout le monde y passe. Au final le client a été défiguré et, l’urgence n’ayant pas permis trop de discrétions, son arrivée à l’hôpital a été filmée et diffusée sur les réseaux. En plus de ça, les opérations de reconstruction faciale ont pris plusieurs semaines, ce qui l’a tenu éloigné de la scène politique. Le scandale de la chasse aux métacréatures associée à son absence médiatique lui ont coûté pas mal de points dans les sondages. Il considère que la faute en revient au guide et est bien décidé à lui faire payer ça personnellement. Il a notamment mis sa tête à prix, activant ses contacts au sein de la mafia italienne.

Seattle est assez vite apparue comme la destination idéale : Lily y travaille, Stan a son petit réseau, la faune des ombres est dense, stimulante et rentable. Il est donc venu se perdre au sein de la faune de Seattle, œuvrant comme shadowrunner. Les contacts de Stan lui ont permis de s’intégrer plutôt facilement et ses compétences magiques et de pisteur ont fait le reste. Parfois il part en expédition dans les NAO pour des chasses spéciales, mais rarement car il craint toujours que ce genre de missions ne gâchent sa couverture.

Son appart est dans South Tacoma. Un ancien garage aménagé en loft : à l’étage deux chambre, un coin cuisine et un salon ; au rez-de-chaussée un atelier pour bricoler sa bécane et faire ses incantations. Le tout est situé dans un immeuble de 8 étages. L’atelier est du type hangar aux murs et sols nus. De grandes étagères pour stocker des outils, des pièces de rechange, de l’huile, etc. La déco du hangar est tout de même assez glauque : têtes réduites, poupées vaudous, graph représentant des bikers zombies, nombreuses bougies, etc. Les chambres et le salon sont meublés avec de la récup’. Les canapés sont bien usés, mais très confortables.
Son proprio habite au 3ème et est assez chiant car il a toujours un truc à lui dire, à partager avec lui. C’est un petit vieux qui râle sur le monde, ses dérives et son organisation. S’il avait 30 ans de moins, qu’est ce qu’il leur mettrait pour changer tout ça…
Dans l’immeuble d’en face, sont régulièrement organisées des réunions du Vory. Ca ne plait pas à tout le monde et il n’est pas rare que les flics débarquent ou qu’un cocktail Molotov ne soit lancé sur le bâtiment en guise d’intimidation.
Situé entre plusieurs entrepots, le quartier est quand même commerçant. Une petite zone d’activités type service s’est développée (Garage, pressing, alimentation, etc.).

Ganjack

Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée Mashesh