Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E06 - L'argent n'a pas d'odeur (Ganjack : 2)
Le vilain petit secret

Intro : Débat sur la dynamique de groupe et la prise de décision.

Ganjack suit Goldman. Fares analyse astralement le corpo : il est drogué, légèrement chromé, heureux mais triste, et a passé une journée détestable. La décision est prise de créer un moyen de pression vu que le petit gars semble trop concentré sur son job pour faire le moindre écart. Jammer envoie un mail pour décaler le RDV psy à 20h15, le temps que soit organisé le traquenard. Ordal appelle un contact pour dégoter une prostipute, Cheyenne une jeune amérindienne qui a de grandes ambitions simsens. Jammer pendant ce temps identifie le boss de Goldman, O’Connell. Sa femme, Rina, a la quarantaine, mais en paraît trente.
Jammer hacke également le comlink de Goldman : Communications, relevés bancaires, photos persos, agenda, mails clients, notes persos, etc. Il bosse principalement pour des corpos. Les communications entre lui et sa femme sont détachées.

Fares invoque un esprit guide niv. 5, puis vient dans Bellevue réserver une chambre d’hôtel où officiera Cheyenne. Des caméras et microphones sont planqués dans la chambre. Ganjack prend une dose de Zen histoire de passer le temps. Jammer vire nos traces des hôtels précédents. Ordal brief la pute (pas simple) et Fares lui lance un sort de masque. Elle est en position, fumant une clope, en haut de l’escalier menant à la corpo psy.
21h15, Goldman arrive.
Ganjack analyse astralement Goldman, fait une détection de la magie qui ne donne rien et lance le sort d’influence.
Les deux se croisent. Goldman reconnait la femme de son boss. Cheyenne joue son rôle presque magistralement. Heureusement qu’elle est brieffée en direct par Fares, sinon on allait droit dans le mur… Ils partent pour l’hôtel, où Goldman se laisse aller à la pulsion insufflée. Lorsqu’enfin il quitte les lieux et que le sort d’influence est relâché, Goldman est paniqué. Il se rend compte de l’énormité de ce qu’il vient de commettre. Rapidement il meuble son agenda, passe deux-trois coups de fils histoire de se façonner un alibi.

Jammer vérifie que Goldman rentre bien chez Brackaven Investisment Center, puis nous retournons au Tickler’s vers 23h pour le débrief avec Dae et récupérer notre dû pour une mission rondement menée. Elle semble très satisfaite et nous remet le reste du fric. Ensuite elle nous propose de continuer notre fructueuse collaboration en extradant Goldman, permettre une rencontre et le surveiller sur la journée qui suit. Le tout pour 9 000 nuyens. La Johnson nous indique une adresse pour la rencontre dans un ancien entrepôt de General Motors, hors couverture matricielle, situé dans les Barrens.

Fares et Jammer vont chez Goldman faire une ronde et voir ce qu’il est possible de faire. Ordal et Ganjack, quant à eux, se rendent dans les Barrens pour sécuriser l’entrepôt après être passé prendre un peu de matos. D’un parking aérien à moitié en ruine qui domine l’entrepôt nous ne distinguons pas âme qui vive, mais une présence devant nous se fait sentir. Nous avançons. L’entrepôt est vide. Ganjack lévite jusqu’à une poutre pour se faire un bon point d’observation. Une créature velue, noire, suintant du fiel le regarde – Ca pue la mort – et le runner pense que la créature les a attirés là pour les bouffer et qu’ils ne sont pas de taille à lutter ! Paniqué, il quitte les lieux, laissant la créature se jeter sur Ordal. Il s’agit d’une sorte de gorille à tête d’ork et aux crocs de phacochère. Ordal esquive et, n’ayant rien amené avec lui, lui plante son couteau dans le poil. Il s’agit d’un Wendigo, une dégénérescence métacréature hautement contagieuse. Ganjack reprend ses esprits et revient prêter main forte à Ordal. La créature tombe sous les balles et les coups des runners.

View
S2E06 - L'argent n'a pas d'odeur (Ganjack : 1)
Qui êtes vous Mr Goldman ?

Intro : Seattle, de nuit, il pleut. Une moto Honda parcourt Tacoma. Un asiat qui se rend dans un resto bas de gamme, un repère Yak’. Ils enquêtent sur les Ragers, mais une hackeuse coréenne leur a damé le pion. Le type ne semble pas tendre et assez pressé d’avoir des résultats…

Dimanche 26 avril 2071.

Trois semaines se sont écoulées depuis la dernière run. Chacun s’est consacré à ses occupations ; les uns s’entraînant ou complétant leur équipement, les autres essayant de comprendre leur implication dans le jeu d’échec que se livre la pègre locale.
Conformément à ses dires, Miss Johnson nous recontacte pour un nouveau job. Nous avons donc rendez-vous au Tickler’s à 23h.

Elle nous mène à une salle de dance. Dans la salle, un troll nous attend : Kaz Yakamura, le second du Komun’go et accessoirement l’un des participants à la petite sauterie qui a eu lieu à l’entrepôt de Kond Orchid. Il souhaite que nous trouvions de quoi convaincre un cadre corpo de bosser pour lui. 6500 nuyens par tête ; 3000 de plus si le taff est fait en moins de 24h. Après acceptation, il nous remet un fichier sur Evan Goldman, cadre chez Brackaven Investments, une double A basée sur Renton.

Nous prenons deux chambres dans un motel de Renton comme base arrière. Fares, Ordal et Ganjack se rendent sur Bellevue pour voir comment se présente le domicile de la cible. Rue passante, un drone de surveillance de la LoneStar fait des rondes, des caméras de surveillance sont présentes dans la rue et sur la maison et un esprit de puissance 4 patrouille dans le quartier.
Jammer, quant à elle, va explorer la matrice. BI est une corpo dont le siège est à Downtown, spécialisée dans les flux financiers. Ils sont en court d’achat de bâtiments dans Renton. Goldman fait parti d’une sous-filiale, BI Center qui fait fructifier des portefeuilles clients.
Fares entre en projection astrale dans la maison. Une barrière empêche l’accès aux deux pièces du premier, a priori les chambres.

Ganjack fait le tour du paté de maison, puis fait une recherche Seasource pour identifier des affaires auxquelles aurait participé Goldman : centres d’intérêt, causes qu’il défend, etc. Félicitation / prix honorifique pour une super transaction réalisé il y a deux ans. Ordal analyse la sécurité locale. Jammer hacke le dossier RH de BIC pour connaître son parcourt : Né en 2016, Goldman est entré dans la finance à 18 ans. Cela fait 10 ans qu’il est chez Brackaven. Tous les deux ans il a une promotion. En couple avec Sonia, 33 ans, depuis 8 ans. Deux fils : Adam 13 ans (champion de golf) et Thomas 7 ans (Jeux vidéo). Sonia est vendeuse tridiachat pour du prêt-à-porter. C’est une personne très stable. Il commence sa journée à 7h et la finie à 23h. Ce jour il déjeune à 11h avec Sébastian Polson, un collègue, puis à 14h a un rendez-vous avec sa psy.
Ganjack fait également des recherches sur Sonia : elle bosse sur une chaîne du câble et use de chirurgie plastique.

Ordal pénètre dans la maison et place des puces sur le manteau et la voiture de Goldman. Le cadre se fait plaisir, il conduit une BMW 900 GT !! Il en profite pour fouiller la maison, mais ne trouve rien de probant hormis le fait que la maison semble plus habitée par madame que par monsieur. Il récupère quelques cheveux.
Jammer vient à portée du logement et hacke le réseau local. Le gosse joue à Westwin2000, Sonia est originaire de Denver. La grand-mère Winter est une star française de porno. Jammer hacke ensuite le comlink de Goldman, puis hacke la clinique pour avoir son dossier psy.

Ganjack et Fares vont se reposer quelques heures.

Ordal se présente à l’accueil de Brackaven Investments Center pour prendre son poste de réparateur (créé précédemment par Jammer). Fares va sur le campus Knight Errant pour déjeuner. Littletree vient vendre. Il n’a visiblement pas été inquiété de ses transactions avec les Ragers…

A 11h Goldman part en déj au resto corpo. A 14h il va à son rdv psy hors de la corpo.

View
s2e05 un étranger sous notre toit (Ganjack : 7)
Final

Intro : Néant.

Jeudi 2 avril 2071, 20h.

Tiloa, l’esprit de Ganjack, lance dissimulation sur les quatre runners. Ordal monte sur le toit d’un entrepôt proche, Fares lévite vers un bâtiment opposé et Jammer rejoint Ordal. Dans un bâtiment entrent :
- Un type non identifié
- Un corpo sud américain, la quarantaine cheveux long coiffés en catogan.
- Blood of Buffalo, le chef des First Nations
- Un troll, Kaz Yakamura, le 2nd du Komun’go, un des Anneaux de Séoulpa, une organisation criminelle du Plex

Suite à une recherche matricielle rapide de Jammer : Kond Orchid est une corpo double A extraterritoriale sud américaine.
XA Firebird espionne la réunion, perché sur une grue. 45 minutes après les trois derniers gars entrés sortent accompagnés d’un amérindien aux cheveux courts. Blood of Buffalo est chargé de grosses valises pleines de Tempo. Tous quittent les lieux sauf le corpo qui reste quelques instants de plus pour échanger avec le 2nd du Komun’go avant de partir (« Par ailleurs j’ai appris que d’autres gens que les First Nations en vendaient. Je veux un rapport complet ! »). Jammer suis Firebird jusqu’au QG. Ordal va à la planque et tombe sur deux gosses qui visiblement habitaient ici. Il les emmène à l’église. Fares rejoint Jammer.

Vendredi Dirk revient vers nous avec le son de la vidéo entre Kane et Littletree : « Trouver un arrangement car de plus en plus à écouler. »

Samedi nous contactons la Johnson pour le débrief et nous donnons rendez-vous au Ticklers. La Johnson est surprise par nos révélations et souhaite que nous éliminions au plus vite la cible qui n’aurait jamais dû assister à cette rencontre. Elle propose 7 000 nuyens pour le job, puis monte à 10 000 en nous assurant de faire appel à nous pour une prochaine run bien payée.

On passe rapidement s’équiper et nous filons vers le QG des First Nations. On se planque sur le chemin, un accident est provoqué par l’esprit de Ganjack. Ce dernier fait feu de son fusil sniper et abat le conducteur d’une balle dans la tête. L’esprit prend possession du cadavre et lance confusion sur Firebird qui tente de se mettre à couvert. Jammer débarque et fait feu sur le ganger. Ordal entre en scène et fend l’homme en deux d’un coup de claymore. Une balle dans la gorge finit le travail. Le corps est chargé dans la caisse et emmené aux abords de Glowcity pour être brûlé. Après nous être changé nous retournons au Ticklers pour récupérer notre paiement.

View
s2e05 un étranger sous notre toit (Ganjack : 6)
La livraison

Intro : Néant.

Mercredi 1er avril 2071, 15h.

Contrôle de police de Ganjack et Jammer. RAS, Jammer bidouille le scan des flics. Arrêt sur un parking : une puce RFID est planquée sur la bécane de Ganjack : pas d’impact, elle n’était pas présente lorsqu’il l’a réparée dernièrement… Le marqueur est rapidement placé au cul d’un autocab. On se retrouve tous dans un parc pour échanger en live.

Jammer appelle Dirk pour avoir des infos sur la Johnson : Dirk a choisi les gars sauf la hackeuse. On lui laisse l’entretien entre Littletree et Kane pour avoir le son. Elle appelle ensuite Hexodus qui lui confirme que les First Nations utilisent les Dogmens pour leur contrebande.

Ordal et Ganjack vont à Tourist Ville trouver un bar à flic avec l’objectif de trouver des infos sur l’embuscade dont a fait l’objet Jack Mormon. Visiblement il voulait poser des questions à des gangers. Fares et Jammer planquent devant le QG des FN. XA Firebird part en milieu d’aprem filé par Jammer. Il se rend au centre commercial. Littlettree sort à son tour et va à l’université de Renton.
Ordal va au motel pour récupérer des infos sur la fille. Il interroge un clochard qui lui indique qu’elle vient une fois par semaine. Il la repère à son parfum. Jammer hacke le motel pour avoir la liste des clients. La chambre est louée toute les deux semaines depuis trois mois au nom d’Alice Arnold.

22h, Ganjack invoque un esprit pour retrouver la fille. 40 minutes plus tard, l’esprit revient et le guide jusqu’à son domicile : un petit immeuble de Bellevue. Il s’agit de Carla Mattews, passionnée d’œnologie du Tir. Jammer y va et commence à hacker le comlink de la dame.
Jeudi 2 avril 14h. Littletree quitte le QG des First Nation pour l’université Knight Errant.
18h, Crystal laisse à Jammer une dose de tempo. Elle la prend sous l’œil attentif de Fares et Ganjack.
20h, Jammer voit sur ses senseurs une armoire black qui sort du QG : pas de doute c’est Blood of Buffalo ! Firebird courre dans un bâtiment et rejoint le garage par un tunnel, monte dans un pick-up et file de chef du gang. Fares invoque un esprit pour suivre Firebird. Les quatre runners se retrouvent sur la route et poursuivent la filature vers les docks d’Everett.
Blood of Buffalo rentre dans un bâtiment, Firebird s’y introduit en mode furtif. Des barrières astrales protègent les différents bâtiments et deux gros esprits patrouillent. L’entrepôt appartient à « Kond Orchid », une corpo double A. Deux asiatiques (coréens) bodybuildés montent la garde à l’entrée.

View
s2e05 un étranger sous notre toit (Ganjack : 5)
Repérés !

Intro : Néant.

Mardi 31 mars 2071, 23h.

Ganjack rentre réparer sa bécane. Jammer contacte Toxic, un fourgue pour qu’il lui refile des talismans lui permettant de se protéger d’un mago « créole » et d’un « mystique ». Fares rejoint Ordal devant la planque des gangers Ork. Jammer est quand même très surprise qu’un gang vende à un autre gang une came dont il a l’exclusivité…

Ordal cherche une seconde entrée au bâtiment avant de décider d’escalader la façade pour atteindre le toit. Il pleut. Ordal se détourne et aperçoit un type dans un bâtiment proche qui l’observe aux jumelles. Fares seconde Ordal en projection astrale. Une rapide analyse astrale indique que le type est nerveux, en manque, un peu chromé. Un de ses potes est proche de la porte. De retour dans son corps, Fares voit trois types qui sortent du QG et foncent vers Ordal et les guetteurs. Un cinquième ganger sort et rejoint les deux gardes de l’entrée. Ordal quitte le mode discret et défonce la porte pour chopper les guetteurs. Fares passe en invis et file à la suite des quatre gars. Ordal se planque au 4ème étage. Les types arrivent au 3ème, se rendent compte que l’intrus n’y est pas et commencent à fouiller le bâtiment. Ordal, sur les conseils de Jammer et Ganjack, s’esquive en passant sur le toit. De là il saute sur le bâtiment voisin et quitte les lieux. Ganjack répare sa bécane et contacte Stan pour avoir des infos sur les Ragers. Visiblement ils dealent de la drogue : le Fleepside. Jammer se rencarde sur les Ragers et le Fleepside : Ils sont localisés sur Tacoma depuis deux ans et dealent depuis peu du flipside, une drogue qui permet de passer en perception astrale. Kane n’est pas magiquement actif. Ils roulent pour la mafia. Sur ces nouvelles infos, nous allons nous pieuter.

Mercredi 1er avril. Ordal essaie de retrouver Jack. Jammer contacte Crystal pour en apprendre plus sur les drogues éveillées. Tempo : permet de voir les émotions des gens. Elle essaie de lui récupérer une dose. Fares contacte John Andrews : Les Ragers font de la contrebande sur les docks de Tacoma. Ordal va relever Jammer devant le QG des First Nations. Une explosion retentit à l’ouest. Ordal s’infiltre vers le garage pour poser des RFID, mais six gars en sortent rapidement. Il les sème en montant vers Glowcity. Jammer rencontre Toxic pour des colifichets. Ganjack contacte Big D., un docker de Tacoma : Les Ragers achètent aux irlandais, pas de livraison prévue sur les docks. Il a besoin d’un comcode anonyme et cherche un hacker. Ganjack met Jammer sur le coup. Jammer va au Homerun accompagnée de Ganjack. Elle récupère les vidéos de surveillance du dernier mois. Ordal va au commisariat de la Star prendre des infos sur le devenir de Jack. Il est au St Thomas Hospital dans un sale état.

Kane et Littletree se rencontrent tous les mardi soirs au Homerun vers 20h. Les Yaks n’y étaient pas avant la dernière rencontre. Ganjack regarde un match. Ordal va à St Thomas, 4ème étage, chambre 427. L’étage semble privatisé par la Lonestar. Il semblerait que Jack soit parti à la chasse aux ripoux… Ganjack et Jammer sont sur la route lorsque trois Hyundai noires leur font signe de se ranger. Kane est dans l’une d’elle. Les bagnoles et quelques autres nous encadrent. Tension dans l’air. Il veut savoir nos noms. Le message est : « Ne mettez pas les pieds à Tacoma et laissez nos amis tranquille ! » Analyse astrale : manque, colère, non éveillé, cyberware sur tout le corps. « Nous savons pour qui vous bossez ». Un barrage filtrant de la Star nous a initialement fait prendre cette route. Nous passons dans des coins isolés pour voir si nous sommes filés. Au détour d’une rue, on tombe sur un barrage de police. Apparemment on n’a pas été suivi. Par contre, après analyse des bandes vidéos du Homerun, Jammer identifie que les bagnoles civiles suivaient Ganjack…

View
S2E05 - Surveillance des First Nations (Jammer)
... qui surveille qui dans l'histoire?

Extrait du datalock AT2071Bcg7XUu2Nsq

Date: 2071-03-31
Objet: Surveillance des First Nations
Tags: First Nations, Tempo, Ragers, Redmond, Tacoma

Bon. Pas l’habitude de faire mes archives en cours de route mais là j’ai vraiment besoin de faire le point. Ça part en couille et un truc mal engagé se remet pas d’aplomb tout seul…

Ça a commencé vendredi. Un message bien venu de Dirk, un job. Toujours la disette, j’adore Amanda mais elle est loin d’être autonome et les dettes étant ce qu’elles sont… Bref, c’est comme d’hab’, je saute sur l’occasion. Rendez-vous au Tickler’s sur Downtown.
J’y vais en avance pour me rincer à l’œil et faire le tour du club. J’ai le plaisir de voir débarquer Ordal, toujours aussi souriant…, suivi d’un magrébin un peu « m’as-tu vu » qui se présente comme Farès. Je connais pas encore mais le nom sonne étrangement familier… Quelques minutes plus tard voilà Ganjack qui débarque ! Un runner décalé, qui a l’air toujours défoncé et qui doit être daltonien pour se saper comme ça alors qu’il est pas mal foutu. Enfin, on a déjà bossé 2 fois ensemble sur des petits trucs et c’est par lui que j’avais eu l’info pour Tadeka Yakuri. Quatre runners donc, a priori pas de bleu-bite. Ça doit être sérieux.
La Johnson est peut-être bien une Coréenne. En tout cas elle est sacrément bien roulée et sait en jouer en restant pro. Le job : surveiller pendant une semaine deux des trois lieutenants des First Nations : Xa Firebird et Alec Littletree. On doit savoir comment ils passent leurs journées, leur réseau et d’où ils sortent le fric, le tout discrètement et surtout sans contact direct. Elle nous en propose 20 sacs et comme personne à l’air d’en avoir besoin c’est moi qui réclame 20% en avance. On attaque.

Ce qu’on sait des FN au départ :
QG sur Everett, aussi présent sur Council Island. Un boss discret pour le moment (Blood of the Buffalo, Salish, humain ?, mundane ?), un 3è lieutenant (Albuqua Red head) pas ciblés par la run. Ils sont en gros 60. Côté income, c’est surtout de la contrebande et un peu de dope récemment. Le gang a coupé les ponts avec le Yak et il y a pression sur le terrain avec les Crimson. Ils sont en lien avec les Dogmen, le Komun’go et les Kochari. Leur nouvelle dope est le Tempo et ils ont migré vers les Barrens de Redmond.
On se met en planque en face de chez eux, je récupère un peu de matos (1000 balles sur l’avance) pour planter les alentours de leur QG qui est plutôt bien verrouillé. Nos magos confirment qu’il y a une barrière mana et les micros directionnels ne donnent rien. Ils ont une liaison satellite et heureusement que je suis venue sur la Pegasus parce qu’on serait resté à poils. Pas de matrice dans le quartier ! Je hacke la liaison et les commlinks dès qu’ils passent à portée, Talie est en surveillance de leurs clubs habituels sur les CCTV locaux.

Ce qu’on apprend rapidement :
Le Tempo est une drogue éveillée douce, qui permet de ressentir les émotions (sorte de perception astrale) et est assez peu addictive, sans gros effet secondaire.
Littletree deale beaucoup, autour de 100Y/dose sans la jouer discrète et dépense largement dans les clubs. Pourtant, on dirait qu’il ramène en gros 180Y/dose au gang !?
Firebird feinte de dealer ! Il dit souvent ne pas avoir de came aux clients mais le cache aux gangers. Pourtant il ramène en gros 120Y/dose au gang !? Il est complètement warez, alphaware en plus et son commlink hébergeait une glace…

Ce qu’on découvre plus tard :
Firebird bosse avec la Star et leur refile des valises complètes de Tempo et des infos sur les FN contre du cash. On a les preuves de la rencontre sur Tacoma mais il faut trouver qui est la fille exactement.
On apprend par là qu’il va y avoir une grosse livraison jeudi 02 au soir mais on ne sait rien de plus.
Littletree est en cheville avec les Ragers et leur file à eux aussi des valises contre du cash. Vu le montant, il y a peut-être autre chose dessous. Là aussi on a les preuves, ils se rencontrent tous les mardis. Ordal a vu que des asiatiques suivaient Kane. Les Ragers dealent discrètement (seulement aux locaux) du Tempo/FlipSide sur Tacoma.
Albuqua : ras sur son commlink, présent lors de l’assaut Star/FN sur Redmond

Ce qui a merdé :
Réseau : j’ai hacké quasi tous les commlinks à portée, je scanne leur liaison satellite pourtant, rien trouvé de crunchy. Ils sont discrets quand ils contactent les autres (Dogmen, Komun’go et Kochari).
Ordal s’est fait repérer devant le QG des Ragers. A priori pas identifié mais ça a été chaud.
On s’est fait gaulé par Kane qui nous a intercepté Ganjack et moi alors qu’on rentrait du Homerun (Tacoma)… Notre créole a été franchement confiant devant 16 homies avec leurs PM et Kane le lieutenant qu’a la rép’ de cogner dur. J’en menais pas large mais pas moyen de se coucher. J’ai serré les dents en cherchant si j’avais pu me faire repérer pendant le hack. Pourtant c’est Ganjack qui nous a vendu, je sais pas encore comment mais ils l’ont suivi jusqu’au parking et ont fait le lien au bar ou sur l’interstate avec moi. La merde. Enfin, c’était qu’un carton jaune, on s’est barré et on a splitté. On n’est plus les bienvenus sur Tacoma ni autour de leurs ‘amis’.

A suivre :
>> couper la piste entre les Ragers et nous
>> identité de l’agent de liaison chez la Star de Firebird
>> livraison de jeudi
>> voir avec Dirk pourquoi nous avoir choisi, si Johnson de confiance. Faire une vérif’ de routine sur elle.
>> reboucler avec Ex’ sur ce qu’il sait des FN. Il a bossé plusieurs fois avec eux a priori. Connait des circuits d’appro ? Contacts fournisseurs ?


Date: 2071-04-04 samedi
Objet: Surveillance des First Nations
Tags: First Nations, Tempo, Ragers, Redmond, Tacoma, Komun’Go

On s’en est pas si mal sorti au final. Après la rencontre avec Kane, on s’est barré. On a pas mal roulé, passé un contrôle, changé plusieurs fois de quartiers en vérifiant qu’on n’était pas suivi. Ganjack a découvert une RFID sur son cube, on l’a collé sur un autocab. C’est peu probable mais j’imagine bien les Ragers en train de le surveiller ! Bref. On a fini au Teller, un garage de confiance à Tourist ville où je nous ai fait rentrer sur recommandation d’Ex.

Et on a fini par avoir une discussion à 4. Ganjack est aussi lié à l’affaire de la BTL house. De loin mais son frangin était sur place. C’est un membre des Blood Mountain Boyz qui venait chercher du matos vers les Hernandez Devils lors de l’assaut par le 888. Un sac de nœud avec des baby gangers mais le Yak en a profité pour trouver Hex. Farès a confirmé que c’est uniquement après lui qu’ils en avaient.

J’en ai profité pour appeler Dirk dans la foulée. Je lui ai demandé de regarder la vidéo du Homerun et posé quelques questions pour éclaircir l’histoire qui commence à sentir le double-cross. Il m’a appris que la Johnson lui avait laissé le champ libre, sauf pour ma petite personne. Ça pourrait être flatteur mais ça risque surtout d’être mortel. Elle passe pas régulièrement par lui mais elle a bonne presse. Au passage, le Tickler’s est un troquet de la Mafia… Ils ne sont pas réputés bosser avec des asiates ! Pour autant ils doivent être au courant vu qu’elle y bosse souvent. Le commanditaire doit donc avoir le feu vert des Familles. A garder en tête.
Exodus m’a dit que les First Nations trafiquent essentiellement avec les Dogmen. Ceux-ci doivent donc traiter avec les Kochari.
En hackant le motel, j’ai vu que Firebird rencontrait une Alice Arnolds toutes les 2 semaines depuis 3 mois en gros. Ganjack la retrouve en moins de deux avec des rituels de je-sais-pas-quoi. C’est une Carla Mathews de Bellevue.

Les choses sérieuses ont démarré le jeudi soir avec cette foutue livraison. Blood of the Buffalo a montré le bout de son nez. Xa Firebird l’a suivi discrètement. Je ne sais pas comment il a trompé les esprits par contre. On est donc sur les docks d’Everett, devant une parcelle extraterritoriale de KondOrchid, gardes coréens avec gros matos, quelques drones et des esprits en patrouilles. Et l’entrée d’un hispanique plein de thunes, d’un troll asiatique… Kaz Yakamura ! Le second du Komun’go en personne pour une rencontre avec les FN. Je percute que le texmex doit être un Kochari, enfin un des fournisseurs et plutôt gradé vu qui il a en face. Notre ninja est allé surveiller tout ça de très près, on l’a surveillé de plus loin. Le mec est bon ! Respect pour les infiltrés de la Star, il était vraiment pro. Bien aimé son approche commlink éteint. Bon, tout le petit monde est rentré discuté au calme, Blood est ressorti et reparti avec une très grosse quantité de Tempo. L’hispano a dit à Kaz savoir que les FN n’ont pas l’exclu du Tempo sur le ‘plexe, ce qui n’a pas l’air de son goût et il lui demande qui et pourquoi.

On fait le topo à la Johnson qui nous reproche de ne pas l’avoir prévenue à temps !? Il y a 2 jours on lui parle de la livraison et de l’infiltré, elle nous dit rien. Aujourd’hui elle fait la choquée que Firebird y ait assisté ! Soit elle est jeune, soit c’est un test que j’ai pas compris. Bref, un mal pour un bien, on a un contrat sur sa tête ASAP. Le but est de l’empêcher de diffuser les infos à la Star. Elle a quand même regretté aussi qu’on ait pas sorti son identité réelle et depuis quand il est dans le gang.
Notre seule chance est qu’il n’ait pas encore eu le temps de sortir de la zone blanche des barrens. On retourne à leur QG, attend qu’il sorte. Ganjack fait une illusion qui provoque un crash, snipe le conducteur. Je vais au contact avec Ordal et pendant que j’occupe Firebird il le découpe littéralement en deux. Farès brule les preuves. Pas compris où il était pendant l’action, certainement en support… J’ai l’impression qu’on commence à se caler naturellement avec Ordal mais les 2 magos ont pas toujours l’air en phase. On plie tout et on crame la bagnole et les cadavres dans les Barrens. Farès nous a présenté un djinn incinérateur qui a fait le ménage et qui a l’air d’aimer ça!
Au final on aura touché 4600Y par tête pour la run initiale une fois les frais passés et 2500Y chacun pour le contrat. Comme je lui avais demandé, la Johnson m’a indiqué que c’est Gray-Wolf lui-même qui lui a glissé mon nom. Ça donne une idée de l’employeur… Elle nous a promis une run dans quelques temps avec la même team. Faut que je les brieffe pour sécuriser nos comm’. Ça bouffe trop de temps quand c’est pas automatisé, si on a un spider sur le dos ça va nous handicaper.
Ah tiens, j’ai testé le tempo. Bon kiff, pas étonnant que ça marche bien cette merde. Pas de side effect, ambiance 1960’s avec les visions psycho. Les magos sont peut-être pas perchés pour rien s’ils sont tout le temps branchés là-dessus…

View
S2E05 - Un étranger sous notre toit (Ganjack : 4)
Mauvais jour pour la Star...

Intro : Néant.

Mardi 31 mars 2071, petit matin.

Ordal et Fares se réveillent au motel et entamment une discussion théologique comme à leur habitude. Jammer est restée en planque vers le QG des First Nations. Ganjack quant à lui est dans son repère.

Un contact d’Ordal l’appelle et lui file l’adresse d’une planque (200 nuyens), lui indiquant de voir avec Jerk Hands pour la visite.
Jammer Hacke le comlink d’Albuqua, le troisième lieutenant. Rien de spécial, pas de super glace, pas de progs évolués : un link de ganger…
Nous contactons Miss Johnson pour lui filer les infos principales : Une grosse livraison est prévue pour jeudi 2 avril au soir et XA Firebird est un infiltré de la Lonestar. Elle est un peu surprise pour les infos sur Firebird, mais se reprend et nous recentre sur la mission principale : Suivre les deux lieutenants – et non l’ensemble des First Nations – et identifier leurs contacts et leurs sources de revenus. Soit elle a déjà l’info pour la livraison de cam’, soit elle s’en cogne !

Jammer va poser un micro au pub, lieu de vente de Littletree. Pendant qu’elle déjeune, Fares lui raconte ses problèmes avec la matrice. Elle est dépitée…
Ganjack la remplace au QG en se positionnant sur la route de sortie. Son esprit se poste devant la barrière astrale, scannant les signatures astrales des types qui en sortent. Ordal passe à la planque récupérer les clefs auprès de Jerk, puis rejoint Ganjack.

A 13h30, une vingtaine de gars, dont Littletree, sortent du QG et montent dans cinq caisses. Alec est dans le véhicule de tête. Ordal et Ganjack entament la filature. Au bout d’un moment, les trois dernières voitures obliquent, laissant les deux premières filer vers Renton, direction l’université Knight Errant. Ils se répartissent sur le campus pour dealer. Littletree et un de ses gars vont dans un amphi… Ganjack invoque un esprit et l’envoie espionner le lieutenant. Au bout de sept minutes, l’esprit revient et indique que Littletree donne du plaisir au gens contre des objets. Il n’est pas resté car il a aperçu un esprit “veilleur”.

Jammer, en moto, et Fares, en astral, se rendent au QG des First Nations. En passant dans Redmond, ils entendent des tirs d’armes, visiblement des gangs s’affrontent dans le voisinage. A peine arrivés, ils constatent que Firebird sort en trombe du QG avec quelques types, montent dans trois pick-up noirs et foncent à toute allure vers Redmond.
Au même moment Ordal reçoit un texto de Jack Mormond : « Putain de merde, le plan était foireux ! ». Peu de temps après, Littletree sort en trombe de l’université, remonte dans sa caisse avec ses hommes et fonce vers le nord… Visiblement il se passe des choses, tous ont l’air inquiet !

Le groupe suivi par Jammer et Fares déboule sur une place, devant une vieille église délabrée : Deux bagnoles de la Star font barrage, deux bagnoles de gangers sont arrêtées devant l’église. Fusillade ! Les voitures de patrouille de la Star sont criblées de balles. Firebird a peur pour sa vie et sa couverture, mais se retient de tirer sur ses collègues.
Dans une rue proche, deux flics affrontent trois gangers à mains-nues. Fares retourne dans son corps et contacte la Johnson pour avoir la conduite à tenir. Réponse : « Qu’importe leur devenir, ils ont choisi cette vie ! ». Ordal, guidé par Jammer, anticipe la destination de son groupe et se rend directement sur les lieux.
Le groupe de Littletree arrive du côté de l’affrontement à l’arme blanche. Ganjack, perdant le contrôle de son véhicule, chasse et percute la voiture d’un des gangers. Il se relève et gueule sur l’irresponsable qui a pilé, attirant ainsi l’attention des First Nations et, notamment, de Littletree. Heureusement, les flics sont un sujet plus sensible et seul l’un des gangers reste s’occuper du rasta. Un rapide sort d’influence oriente l’attention du dernier ganger sur la raison de leur présence sur les lieux. Le gars va rejoindre son lieutenant, déchargeant au passage son shotgun sur un flic au sol… Flic qui n’est autre que Jack, le contact d’Ordal ! Ce dernier, arrivé récemment sur les lieux, assiste, impuissant, au coup de feu à bout portant. D’un seul et même geste, il dégaine et abat d’un tir le ganger.

Menés par Littletree, les gangers amorcent leur manœuvre pour prendre les flics encore debout à revers. Littletree coordonne ses actions avec Albuqua, mais pas avec Firebird qui pourtant est arrivé un poil avant sur la scène…

Jammer rejoint Ordal et Ganjack sur le lieu du crime et exécute froidement les témoins de notre intervention. Ordal tente de stabiliser Jack sans succès. Ganjack lui dit alors qu’il va tenter un soin magique, mais qu’il sera certainement HS à la fin de l’incantation. Effectivement Jack reprend un peu des couleurs, contrairement au shaman qui vomit trippes et sang sur les pavés. Arrive alors Fares, par la voie des airs, qui stabilise l’agent de police.
Il est temps de quitter les lieux, les renforts de la Lonestar ne devraient pas tarder…

Jammer part vers le QG pour continuer la surveillance. Ordal met Jack en lieu sûr histoire que ses collègues le retrouvent et lui prodiguent des soins. Il file ensuite, embarquant Fares sur son scooter, après que ce dernier ait invoqué un esprit pour suivre Littletree. Ganjack se colle un stimpatch, brûle les matières organiques qu’il a laissé sur place, relève sa bécane et quitte les lieux pour prendre un peu de repos à la plaque dégotée par Ordal.

Les First Nations retournent à leur base ; ils sont sur le pied de guerre : les squatters proches du QG sont virés, des armes automatiques sont sorties et bien visibles.

Le quartier dans lequel s’est déroulé l’affrontement est le territoire des Punishers, un petit gang d’une trentaine de membre. Après coup, nous prenons conscience qu’il manquait des bagnoles de flics… Est-ce qu’ils sont venus à pied ou est-ce que des gangers les ont piqués ?
Lorsque les esprits nous indiquent que la star s’est retirée, Ordal et Fares vont fouiller l’église : rien de notable, ils sont les premiers à y entrer depuis près de dix ans.

Vers 20h, TiLoa indique à Ganjack que Littletree quitte le QG. Info confirmée par Jammer qui est toujours en surveillance. Etrangement il est seul et prend une moto. Il a un sac plein de Tempo avec lui et est particulièrement méfiant. Il se rend à Tacoma et se gare sur le parking d’un petit restaurant familial, le « Homerun », non loin d’un petit aéroport. Littletree rencontre un gars qui jure dans ce décor « fan de football américain » : un imposant black dont les tatouages indiquent plusieurs passages en prison. Il est encadré de deux orcs. Ganjack, remis de ses blessures, identifie des Ragers (gris et noir), dont leur leader, Kaine, est magicien. Plusieurs créditubes sont échangés (environ 15 000 nuyens) et le sac de tempo change de main. La discussion continue, mais les membres du groupe présents sont trop loin pour entendre. Le black éclate de rire puis pose trois créditubes de plus sur la table (10 000 à 15 000 nuyens chaque !) Qu’est ce qui a été monayé ??

Les orcs se lèvent et quittent le bar. Ordal fait de même, mais un asiatique le bouscule – flingue dans holster – passe devant et, à peine dehors, fait signe à une berline noire : Nous ne sommes pas les seuls sur le coup !
Les Ragers travaillent pour la mafia et sont localisés sur Tacoma (drogues, contrebande, armes). Ses membres sont des goblinoïdes.
Ordal suit Kaine, Fares invoque un esprit pour suivre Ordal. Ils se rendent dans une planque dans south Tacoma.
Littletree finit son repas et rentre au QG des First Nations.
Nous sommes Mardi 31 mars, il est 23h.

View
S2E05 - Un étranger sous notre toit
Filatures en Tempo

s2e045.jpg

Runners :
# Ordal
# Farès
# Jammer
# Ganjack

Seattle, UCAS, 27 mars 2071

  • Vous rencontrez Miss Johnson dans un club huppé de Downtown appelé " le Tickler’s “. Miss Johnson est une sublime asiatique aux cheveux noirs que vous identifiez rapidement comme étant une stripteaseuse du Tickler’s appelée ”/characters/dae" class=“wiki-content-link”>Dae.
  • Elle vous remet de nombreux photos de deux gangers de type natifs, auxquelles s’ajoutent des photos satellites de lieux dans la Bordure de Redmond, et vous explique que les deux individus ciblés sont des Lieutenants du gang " First Nations “, Alec Littletree et ”/characters/xa-firebird" class=“wiki-content-link”>Xa Firebird. Les lieux sont des planques et endroits fréquentés par les deux hommes.
  • Elle vous demande de suivre pendant une semaine ces deux individus et veut connaître leurs activités, leurs ressources, leurs sources de revenus, leurs contacts et leurs éventuelles relations au sein de syndicats du crime organisé. Vous ne devez en aucun cas interagir avec eux.
  • Elle vous propose un salaire de 20 000 ¥ dont 4 000 ¥ d’avance.
  • Après recherches, vous apprenez que le gang des First Nations a déménagé récemment d’Evrett, son territoire habituel, pour la Bordure de Redmond. Il s’est aussi diversifié dans ses actvités, commençant en vendre un peu de drogue, notemment du tempo, une nouvelle drogue récréative éveillée.
  • Le gang est dirigé par Blood of the Buffalo et trois Lieutenants, Alec Littletree, Xa Firebird et Albuqua Redhead
  • Vous identifiez plusieurs lieux de deals habituels des Lieutenants, mettez sur écoute leur QG malgré un mauvais accès matriciel, et commencez une longue surveillance.
  • Vous découvrez que Xa Firebird fréquente surtout le Renton Mall Center mais joue double jeu. Des investigations plus poussées (et notamment une filature jusqu’à un hotel bas de gamme de Tacoma où vous l’observez en train de coucher avec une flic nommée Carla) mettent en évidence son appartenance à la Lone Star.
  • La chambre est louée au nom d’Alice Arnold, visiblement un nom d’emprunt.
  • Vous suivez Carla jusqu’au QG de la Lone Star et découvrez que Firebird est sans doute un flic sous couverture. Ordal demande à Jack Mormont d’enquêter
  • Alec Littletree, lui, vit au dessus de ses moyens et pour cause : il arrondit ses fins de mois en revendant une partie du stock de tempo à Caine, un Lieutenant des Ragers.
  • Ce dernier, bien informé, intercepte Jammer et Ganjack, et les menace : s’il les aperçoit à nouveau sur Tacoma, il les descend.
  • Visiblement, des Yakuza suivent eux aussi les échanges entre Littletree et Caine, mais restent à distance.
  • Jack Mormont appelle Ordal à l’aide : son enquête sur Firebird a tourné au vinaigre et il est pris sous les feux des First Nations.
  • Vous arrivez au nord de Touristville et découvrez un carnage au sein des patrouilleurs de la Lone Star. Juste avant l’intervention des renforts policiers, vous sauvez la vie de Jack en abattant plusieurs gangers puis disparaissez.
  • Jack Mormont, grièvement blessé, est conduit à l’hopital. Son état de santé est préoccupant.
  • Vous suivez Firebird le jeudi soir, pendant que ce dernier file un van conduit par Blood-of-the-Buffalo entouré de gangers des First Nations. Buffalo se rend jusqu’à un entrepôt d’Evrett appartenant à la corporation extraterritoriale KondOrchid. Là, vous observez Firebird espionnant un échange cash – tempo important entre Blood-of-the-Buffalo, un latino au look corpo et un troll impressionnant que Jammer identifie comme Kaz Yakamura, leader en second de l’Anneau de Komun’go. Le bâtiment est protégé par un détachement de Stand Over Men, les soldats du Komun’go. L’échange se déroule sans accroc, et Xa rentre au QG des First Nations.
  • Vous contactez Mlle Johnson qui vous offre un bonus conséquent si vous abattez rapidement Xa Firebird, avant qu’il ne relaie les images de l’échange à son contact Lone Star.
  • Vous montez un guet-apens à Xa Firebird et l’éliminez alors qu’il traverse les Barrens de Redmond. Son corps finira carbonisé dans une ruelle isolée à la limite de Glow City.
  • Mlle Johnson vous remercie pour votre professionnalisme sur ces missions, et vous paie ce qu’elle vous doit.
View
S2E05 - Un étranger sous notre toit (Ganjack : 3)
Où on met à jour un infiltré...

Intro : Néant.

Dimanche 29 mars 2071, petit matin.

Un petit compte-rendu de Jammer sur sa surveillance nocturne nous attend sur nos comlinks.
Ordal et Fares mènent une discussion philosophique et religieuse de bon matin dans la chambre du motel qu’ils occupent. Ils sont interrompus : des coups de feu éclatent dans la rue ! Ordal enfile prestement un marcel avant de sortir, arme au poing, Fares sur les talons. Au milieu de la rue, une femme est recroquevillée, en sang. Le shaman porte la fille à l’abri dans le motel pour lui administrer les premiers soins, alors qu’Ordal part sur la piste du tireur. Peu de temps après, la prostituée, shootée aux BTL et maintenant aux médocs, est soignée. Ordal ramène le tireur – un gamin – et le force à s’excuser et à rendre son sac à la dame.

Pendant ce temps Jammer analyse les comlinks des lieutenants. La première chose qui lui saute aux yeux, est que Firebird a une activité téléphonique nettement moins importante que son collègue. Son comlink est du reste de très bonne qualité et, chose surprenante, protégé par une glace… Les programmes installés dessus ont été acquis légalement. Ordal flaire illico l’agent infltré. Il passe un coup de fil à Jack, son pote de la Star, pour avoir confirmation. Le vieux briscard identifie que toutes les affaires évoquées sur le casier de XA existent, mais étrangement, aucune ne mentionne l’individu. La piste se confirme…
Ganjack demande à Jammer de vérifier si d’autres achats (loyer, matos, etc.) ont été faits avec les fausses SIN des gangers. Chou blanc.

A 12h40, six First Nation et Firebird sortent de la planque, prennent deux bagnoles et quittent les lieux. Ordal les prend en filature, direction Renton. La voiture de tête oblique au nord vers Bellevue, alors que la seconde continue vers Renton. Ordal, se fiant à son instinct, suit la seconde. Il est astralement rejoint par Fares qui lui confirme que l’aura de Firebird est bien dans le véhicule qui les précède. Après un rapide arrêt pour déposer deux gangers, Firebird se rend seul sur le parking de l’université Knight Errant. A chaque fois qu’un client se pointe, il indique qu’il n’a plus de dope, que son dernier client lui a tout pris, mais qu’il peut revenir le lendemain. Fares repère qu’il y a bien un sac de Tempo dans le coffre de la caisse. Javier contacte Ganjack pour lui indiquer qu’un vendeur de Tempo deal à l’université de Renton. Ganjack lui demande de passer en prendre pour lui. Javier le rappelle un peu plus tard : le vendeur était à sec. L’université KN est un lieu de formation théorique des agents de sécurité Knight Errant.

A 19h, XA s’en va, la filature reprend. Il va rapidement bouffer au resto du campus – pas de contact ou d’échange (Ordal s’en est assuré, prenant le risque d’y aller à visage découvert) – puis revient vendre à l’université.

A 19h30, Littletree quitte la planque des First Nation. Les programmes de Jammer retrouvent sa trace au NightBox quelques dizaines de minutes plus tard.

De 19h30 à 22h Firebird commence à dealer à raison d’environ 6 doses par heure (même si beaucoup plus de clients viennent le voir, mais la majorité essuient un refus). Pas de critères raciaux, visiblement il diffuse au p’tit bonheur la chance. Ganjack rejoint ses camarades et en profite pour analyser astralement Fares : Un bras mort et cybernétisé et un focus de pouvoir au poignet. L’analyse astrale de Firebird n’est pas très concluante : il dispose d’alphaware dans le corps et au niveau de la tête, il est dépendant à une drogue. A 23h, le ganger remonte dans sa caisse et prend la route du sud vers Tacoma. Son pickup s’arrête près d’un motel craignos et il va déposer le Tempo dans le coffre d’une vieille bagnole à l’entrée d’une ruelle sombre. Ensuite il rentre à la planque des First Nation. Fares surveille le coffre et la dope en astral. La faune locale est assez animée, mais personne ne s’approche. Ordal part vers le Nightbox voir ce que fait Littletree. Il l’aperçoit deux fois, mais n’arrive pas à le garder à vue.

Ganjack va fumer une clope non loin de là où attend le Tempo. 3h plus tard, une berline bleue nuit se pointe, une brune en descend et se rend directement à la bagnole, récupère la came et repart. Une analyse astrale (4 succès) : Inquiète, pas éveillée, alphaware au niveau du crâne, 4,5 en essence, pas malade. Ganjack récupère sa moto, mais perd la fille dans la circulation. Fares, toujours en astral prend la fille en chasse et la suit jusqu’à un quartier de Downtown. Il retourne prestement dans son corps et se rend physiquement sur les lieux. Elle est entrée au siège de la Lone Star…
A 2h du mat’, Littletree rentre au QG des First Nations.
Nous allons nous pieuter.
Pendant ce temps, Jammer a identifié les comlinks de Blood of Buffalo, le chef des First Nations, et du 3ème lieutenant.

Le lendemain, Ordal prend rendez-vous avec Jack pour se faire un resto, puis contacte la sœur de ce dernier pour l’y convie également. Jack est tendu, son bleu n’est pas avec lui… Il récupère le numéro de plaque que lui file Ordal, semble chagriné par les suppositions de ripoux émises, mais va faire son enquête pour trouver l’identité de la fille. Finalement Ordal annule et lance un autre contact sur le coup.

Tous les cadres des First Nations sont à la planque. Vers 20h, XA Firebird se rend au motel de Tacoma, 2ème étage. Il est content mais méfiant. Il retrouve la brune qui semble être sa maîtresse. Jammer active son comlink pour écouter leur conversation post-coït : John et Carla. Ils échangent dope contre paiement via le coffre de la bagnole. Il s’agit bien d’un agent infiltré ! Il évoque un éventuel changement de planque puisqu’il a eu l’impression d’avoir été suivi par un deux-roues. Il décrit les activités de Blood of Buffalo sur les quatre derniers jours (contact tous les 4 jours ?). Alec Littletree fait des ventes étranges, il suppose qu’il vend le Tempo à 180 nuyens la dose vu le fric qu’il ramène au gang. En tout cas il est bien vu et les deux autres lieutenants ont la pression. Elle lui indique que ça va être chaud pour allonger le fric au-delà des trois prochaines semaines. Il lui demande si elle a bien eu les infos sur la boite mail anonyme.. Il lui indique également qu’une grosse livraison est prévue pour jeudi soir prochain. Il va se rencarder sur l’identité du livreur.

Vers 21h, Alec Littletree se rend dans un pub de Tacoma, le « Three Angry Wifes » pour vendre ses doses et prendre du bon temps. Ordal est sur ses talons.

View
S2E05 - Un étranger sous notre toit (Ganjack : 2)
Où il est question de filatures...

Intro : Néant (Hormis la discussion/débat sur ludisme et simulationnisme).

Samedi 28 mars 2071, il est 19h15.

Ganjack envoie un esprit suivre Littletree, puis analyse astralement la barrière (2 succès) : Pas d’infos particulières. Jammer le rejoint à la planque des First Nation, ayant pris soin de poser un relais matriciel. Le bâtiment où planquent les First Nations est un ancien gymnase. Plusieurs gangers quadrillent le quartier. Une rapide recherche matricielle au niveau du cadastre et de l’urbanisme ne donne rien, les infos datant d’une dizaine d’années. Une antenne satellite a été installée sur le toit. Ganjack tente de se rapprocher de la barrière en projection astrale. Rien de notable, mais il ressent une grosse fatigue en réintégrant son corps…
Peu de temps après, alors que Jammer comptait sortir en expédition, deux Orcs descendent de l’étage du dessus. L’un d’eux s’avance dans la pièce… Un sort d’influence rate sa cible… L’orc ne repérant pas les deux compères pisse sur le sol et quitte la pièce avec son acolyte et ils se dirigent vers un autre bâtiment. Peu sûr de leur planque, les runners décident de partir sur le toit d’un autre squatt. Jammer en profite pour poser quelques mouchards histoire de suivre les allers et venues des First Nations. De là, Jammer part en RV et hacke l’antenne du gang.

Suite à une alerte de ses mouchards, Jammer indique à Ganjack que Littletree est au Banshee. Ganjack, part alors en projection astrale et rejoint son esprit qui observe l’individu. Avec un échange de sens, Ganjack se rend compte que Littletree deal sans trop de discrétion (100 nuyens la dose). Les clients s’enchaînent toutes les 10-15 minutes. Littletree est généreux avec les serveurs et les videurs du bar. Il est donc bien accueilli et apprécié dans ce bar. Suite à une analyse astrale, le tempo se révèle, sans surprise, de nature duale. Ganjack réintègre son corps, laissant son esprit sur place. Il quitte Jammer et récupère sa moto. Vers 23h, Littletree part en direction de Tacoma, l’esprit de Ganjack sur les talons. Firebird ne tarde pas à arriver à la planque. Jammer en profite pour scanner les véhicules et comlinks du bonhomme.

Ganjack descend vers Tacoma et retrouve son esprit devant le Piranha Night Club. Littletree deal devant l’établissement sous le regard bienveillant des videurs. Ganjack rentre se pieuter laissant son esprit surveiller le ganger. Ordal prend le relais de la surveillance. Vers 4h du mat’ Littletree repart et rentre directement au QG des First Nations (A moins qu’il n’ait fait une entourloupe, il doit bien se balader avec 4 000 à 6 000 nuyens sur lui.). Jammer hacke le second comlink à 4.30 am.

En parallèle, Ordal et Fares sont sur le chantier de l’ancien QG des First Nation à Everett. Un ouvrier du bâtiment bosse là depuis un mois : murs mités, cadavres dans tous les coins, notamment à la cave dans du béton. La planque était abandonnée. Il bosse pour Shiawase, une corpo nipponne. Fares part en projection astrale – choc électrique au niveau du dos lorsqu’il quitte son corps. Rien de spécial dans le QG.
Ordal et Fares se rendent alors au mall, lieu fréquenté par Firebird. Fares repère un gars assez louche qui traine sur le parking, cherchant un coup à faire. Magiquement grimé en amérindiens, les deux runners s’approchent de lui et se rencardent pour se procurer du Tempo. Le type, Gino, les oriente vers un magasin d’électronique devant lequel des First Nations dealent.
Là Ordal et Fares observent les deux dealers. L’un d’eux est Firebird ! Une rapide analyse astrale indique qu’il est sacrément chromé – chose étrange – en alphaware, qu’il est inquiet, qu’il n’a pas de sorts actifs et qu’il n’est pas drogué. Le bonhomme a du avoir pas mal de fric à un moment ou à un autre. Fares invoque un esprit du feu pour suivre Firebird. Ordal quant à lui, se pose à la terrasse d’un café et espionne le manège des deux dealers (ils parlent en Salish lorsqu’ils échangent entre eux). Lorsqu’un client se pointe pour acheter du Tempo (60, 100, 200 nuyens) :

  • Sans aucun geste/parole, le pote de Firebird rentre dans le magasin d’électronique (Pourquoi ?)
  • Firebird indique qu’il n’en a plus et que le type n’a qu’à repasser demain
  • Le type part
  • Le pote de Firebird revient
  • Firebird lui indique qu’il a vendu une dose de Tempo pour le prix demandé (60, 100, 200)

Ordal décide d’en avoir le cœur net, suit un client, monte dans sa voiture et entame la discussion. Le gosse en achète d’habitude à l’université Knight Errant de DT (et non la grosse université comme on a pu le croire au début) et confirme qu’il n’a rien acheté aujourd’hui. Pendant ce temps, Fares espionne la scène en astral : rien de spécial.

La journée touchant à sa fin, vers 23h, Firebird se déplace suivi par l’esprit de Fares. Il rentre à la planque des First Nations. Fares et Ordal vont dans un motel se pieuter.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.