Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E07 - Kaz & Dae (Jammer)
... le prix du succès

Extrait du datalock AT2071Bcg7XUu2Nsq

Date: 2071-05-01
Objet: Jouer dans la cours des grands
Tags: Komun’Go, Yakuza, Downtown, Tempo

Dae nous envoie une invitation à une nouvelle exhibition au Tickler’s. Pour une fois, c’est une blanche qui nous réceptionne. On retrouve rapidement Kaz et notre danseuse préférée dans le salon. L’ambiance est pesante et le boss nous offre en direct un full time job. On doit assurer sa sécurité et celle de sa blonde de luxe pour 450¥/j. Kaz croit qu’on en veut à sa vie, qu’il a un contrat sur la tête. On va vite se rendre compte que c’est pas que sa parano… Ordal et Farès grattent jusqu’à 550¥/j. Tout le monde signe.
On ramène tout le monde chez eux dans Renton et on sécurise. Je m’occupe de mon domaine, Ordal fait du bricolage. Je commande aux RH un neutralisateur de caméras.
Tylor m’a informé que le flipside est du tempo coupé. Kaz explique que les Ragers ont récupéré une cargaison complète de tempo qui devait aller jusqu’aux Orks des Cascades. Il veut qu’on ramène Kane, leur boss.
On sait déjà où le trouver et on fonce dans le tas. On nettoie le bâtiment en face de leur QG mais Ganjack est obligé d’assurer une balle en headshot à travers une fenêtre… L’approche est finie. Du coup on rushe le QG et on finit par récupérer le tatoué. Farès a encore failli y rester. Un vrai glass canon…

On rapporte Kane à Kaz, qui lui fait passer un entretien musclé dans la salle de bain. Ordal et moi on se lance dans un contest de menuiserie et de jardinage dehors pour couvrir les cris. Le troll ressort façon boucher, la salle de bain est écarlate. Dae est écœurée au-delà des mots. Je réalise que quelque chose s’est brisé entre eux.
Kaz annonce en savoir plus et doit aller voir Gray-Wolf dans un hôtel. De son côté Dae doit escorter au Shangri-La un Don pour une soirée poker avec Toju Shotozumi… Ordal se casse avec Kaz, j’accompagne Dae, les magos restent en support pour nous.
Dae me prépare… franchement c’était pas désagréable et ça vaudrait le coup. Enfin, c’est pour une autre vie.
Ça fait bizarre de s’installer chez eux, d’entrer un peu dans leur quotidien. Dans son quotidien.

Avec Dae on retrouve Don Caesar ‘Numbers’ Ciarnello et on y va en banshee! Au casino, c’est grosse sécurité magique et physique, pas de réseau. Dans la salle, 1 croupier, 4 joueurs ; chacun avec deux gardes du corps. Il y a Ciarnello, Shotozumi, Kozuke Tomisawa (! Oyabun du Kenran Kai !) et Alan Cooper (Vice-président de Boeing Federated). Dae et moi on passe notre temps à aguicher les deux Yaks. Tomisawa réagit un peu trop et pas dans le bon sens… Cooper se fait plumer et part avant les autres. Il reste les Yakusas et nous. La tension monte. Ciarnello plume les autres aussi… Ça se termine finalement. Tomisawa annonce m’avoir déjà vue et demande si j’ai un frère sur Seattle… à suivre. En partant, on défile devant tous les gardes et je remets un de ses gorilles qui était au Homerun. On évacue en taxi sans faire de vague. En fouillant bien sur Dae et moi, je trouve des RFID qu’on laisse dans l’autocab et on rentre. Dae et Ciarnello ont été satisfaits. J’ai fait le job et mérité une prime de balles.

Pendant ce temps-là, c’est un Ordal un poil paniqué qui a appelé les magos… Il a perdu le boss! En fait, il l’a laissé monter seul au rdv, a entendu des coups de feu et le quatrième étage du Pacific Towers a explosé… Avant que le chevalier ait le temps de bouger, Kaz a sauté par une fenêtre et disparu. Farès et Ganjack le retrouvent rapidement chez lui, TiLoa les avertit que sa barrière a été détruite !


Le troll émerge peu après notre debrief. Pour Ganjack il doit s’agir d’une possession. Kane aurait dit que c’était Gray-Wolf Wolf qui a mis la prime sur son propre lieutenant!? Au rdv de l’hôtel, Yakamura a été accueilli par des Yaks! Il a perdu le fil peu après et ne se souvient de rien. Le Yak aux cheveux blancs vu pendant la poursuite dans DownTown y était. Il est au Kenran Kai et notre Johnson le veut. 30 mille pour sa tête, 50 vivant. La haine fait gonfler le credstick!

On cherche un peu et le trouve rapidement au West Inn Hotel. Les Yaks se sont tous planqués au 20è, on s’installe Ordal et moi au 14è pour un repérage classique. On décide de les cueillir dans l’ascenseur. On a bien tourné autour du pot pour accoucher d’un plan classique et efficace sur le papier. Je m’occupe du matriciel et de prendre le contrôle de la cabine. Ordal monte dessus. Farès et Ganjack arrosent avec leurs esprits. J’ai dû faire dégager un support matriciel pas bien gaillard. Ordal a été possédé par TiLoa pour essuyer des rafales à travers le toit, pas l’impression qu’il ait franchement apprécié l’expérience. Les magiciens ont envoyé la purée, mis HS les 6 Yaks qui accompagnaient Blondie et aussi un chien de l’enfer! Ordal a récupéré le mec, j’ai activé l’alarme incendie et je m’apprêtais à me barrer quand tout est parti en snafu.
Pour commencer, ils avaient tellement défoncé la porte de l’ascenseur que j’ai pas pu le crasher en bas… Ensuite Farès pète les plombs et décide sans prévenir d’achever les Yaks. Pour finir, je les croise tous dans le couloir en partant. Pendant qu’ils m’embrouillent deux officiers de Knight Errant débarquent quasiment la bite à l’air. Ordal a un macchab’ sur le dos, forcément ça les fait tiquer. Ils veulent nous escorter en bas. Les magiciens savent plus quoi faire, un Laes magique ou pas… Ca flotte alors que l’ascenseur nous descend au rdc où la Star nous attend à coup sûr… Et j’ai perdu mon sang froid putain. Une balle sur un KE, Farès en stun un autre et je cogne la gamine qu’ils viennent de troncher. Je renvoie l’ascenseur au 18è pour évacuer les corps et c’est à ce moment qu’un putain de mage de la Star débarque! Je droppe tout mon matos discrètement et on descend pour se faire cueillir par une escouade. Farès se casse en jouant les superman invisibles. Putain on s’est foutu dedans et il nous lâche. La merde totale. On finit dans un fourgon haute sécurité, Ganjack a le droit au traitement de faveur : masque à mage et magomenottes de rigueur. La baise complète. J’suis au fond du trou quand le fourgon se fait attaquer.
Farès est de retour, façon Terminator. Je l’aurais embrassé ce con!


On dégage dans les Barrens, à Glow City pour rester discret. Le sauveur va se refaire une santé. Il a tout donné pour nous sortir et les RH ont payé le prix fort. Pas sûr qu’OverLoad s’en sorte…
La haine revient. Je trouve l’hosto où Blondie a été déposé. Objectif : keep it easy, keep it simple. Le connard doit passer devant le boucher. Ganjack s’occupe de faire dégager l’esprit en patrouille. Je fais la conchita et TiLoa garde Blondie sous contrôle dans mon caddy de nettoyage. Heureusement Ordal a retardé quelques costards probablement du Yak. Un chauffeur de la blanchisserie a pas voulu jouer le jeu, je lui ai fait bouffer son volant et on a empaqueté le tout au hangar de Goldman. La boucle est bouclée. On a beau avoir eu des beaux contrats, le prix à payer est très très élevé. C’est pas la rallonge de 8 mille qui change quoi que ce soit. Bitch.

Au final, c’est bien Gray-Wolf qui a vendu Yakamura. Pour lui le Tempo est une vraie merde, pas moyen de maîtriser le circuit, trop de concurrence, etc. Et comme il avait pas eu moyen de calmer son second, il a décidé de se séparer de lui pour le bien de l’Anneau.
Avec la merde qu’on a remué tout le monde en a pris plein le costard. Le deal avec le Yakuza était un peu compromis et Yakamura lui a mis le nez dans la merde jusqu’à ce qu’il s’étouffe. Non seulement il reste dans la place mais il a un beau moyen de pression sur le natif qui sautera à coup sûr si son lieutenant parle de la trahison pour les ennemis de toujours.
Tout ça pour un statu-quo et une amitié de 20 ans qui se brise à la tête de l’Anneau…
Sans parler d’un couple qui semblait bien marcher…
Et des frères qui ont payé pour nous…
En plus on se retrouve exposé et avec tout le matos à remplacer…
Putain de dope. J’ai de la cendre dans la bouche. J’ai merdé et au fond de mes tripes je suis certaine que c’est Gray-Wolf qui avait raison. Salope de vie.

View
S2E07 - Un problème de Tempo (Ganjack : 3)
Chasse au Yak

Intro : Néant.

Kaz nous demande de retrouver ses agresseurs : un yakuza à la tignasse blanche. 30 000 nuyens pour sa tête, 50 000 s’il est vivant. Suite à notre demande, il nous confie sa chemise rouge de sang. L’analyse de la barrière mana révèle un présence résiduelle d’aura. Ganjack pense pouvoir reconnaitre la signature magique. A priori il pense qu’il s’agit d’un esprit… Jammer sécurise le comlink de Yakamura.
Ordal et Jammer vont à l’hôtel fouiller les décombres et voir ce qu’il reste des traces des Yaks. Les caméras de l’hôtel sont bouclées donc inexploitables, Mike Wire a réservé la chambre à titre personnel. Tiloa les accompagne pour analyser astralement les lieux : Comme des tentacules de sang qui traversent la pièce… Il semblerait que des êtres aient « explosés ». Une manifestation de magie violente (pas de sorts) a ôté des vies. La même signature que ce qui a détruit la rune de garde. La Star est sur les lieux, difficile d’explorer l’étage à loisir.

Fares et Ganjack vont chez ce dernier pour lancer un rituel et retrouver la trace des Yakuza. Ils philosophent sur leurs croyances/traditions. Après s’être préparés, ils entament le rituel qui dure 7 heures…

Pendant ce temps, Jammer est confronté à une CI noire et s’éjecte de la matrice alors qu’elle cherchait des vidéos de surveillance externe à l’hôtel. Quelques instants plus tard elle retente sa chance et identifie des Mercury comètes qui viennent du sud et se rendent dans l’hôtel (8 personnes), environ 30 minutes après que Kaz ait passé son coup de tel à Grey Wolf. Cinq types amochés en ressortent quelques temps plus tard et montent dans les caisses. A priori l’explosion qui a détruit une partie de l’étage a été provoquée par une grenade.

Le rituel fonctionne et Ganjack prend possession de l’ouïe de sa cible : Ca parle japonais, il n’y comprend rien. Il switch sur la vue : Appartement ou suite d’hôtel grand luxe avec du marbre et des sculptures holo. Des Japonais armés discutent pendant que l’un d’entre eux vérifie les bandages. Tignasse blanche dort dans un canap’. L’un d’eux recharge les armes, ils semblent un peu abattus. A priori ils se trouvent dans un quartier A. En milieu de matinée, la cible va à la fenêtre et Ganjack peu enfin avoir les éléments nécessaires à l’identification des lieux : Le logement est proche de SatPatch. Il mémorise les lieux, à priori 15 ou 20ème étage.
Nous identifions rapidement l’hôtel où se reposent les Yaks, il s’agit du West Inn, un hôtel de Downtown.

Ganjack envoie un mail à Jun Go Back, un de ses contacts, pour lui dire qu’il a entendu des rumeurs sur des tensions au sein de l’anneau et lui rappelle qu’il peut aider au besoin.

Ganjack et Fares vont dormir. L’opération « Kill Yaks » est prévue à leur réveil.
Ordal et Jammer se rendent au West Inn en reconnaissance. Ils prennent une chambre au 17ème (350 nuyens). C’est le vigile qui active les ascenseurs. Ordal se rencarde auprès d’un groom : les Yaks sont au 20ème étage : 8 hommes. Tignasse blanche semble craint des autres et est musclé… Le groom remonte avec le nom : Okusaï Tojiro. Jammer hacke le bâtiment.

Ordal descend sur le parking pour marquer les bagnoles. Un drone de la Star le repère. Quelques minutes plus tard, une bagnole de patrouille arrive. Ordal ayant anticipé, leur indique que sa donzelle a été bousculée par un malotru japonais… Les gars sont sceptiques et raccompagnent Ordal dans l’hôtel. Ils montent pour avoir la version de Jammer. Peu de temps après, deux gros bras du service d’ordre de l’hôtel se présentent également.

13h, Ganjack et Fares reprennent conscience dans un espace brumeux. Ils sont dans une espèce de rêve éveillé. Une ombre obscurcit le ciel. Sous leurs pieds les nuages se dissipent du fait d’un mouvement d’aile et laissent percevoir une ville dévastée. Des tours immenses abandonnées sont réduites en bouillie par une immense créature de type dracomorphe squelettique. Elle rampe dans la ville détruisant les bâtiments au passage. Appercevant Fares elle s’exclame : « Encore là ?! Deux n’y suffiront pas ! Ce monde m’appartient, vous n’avez rien à y sauver. Je vous montre ce qui est ! ». Une analyse astrale indique qu’il s’agit d’un esprit d’une puissance 8 ou 9. Les deux mages semblent le déranger dans son repas. « Je suis le faucheur et je vais ramasser mon dû ! » Il s’agit peut-être d’une Ombre, un esprit « mort ». Les deux shamans quittent ce plan et se réveillent d’un sommeil sans repos.

Jammer envoie son cafard dans la suite du 20ème : Les yaks se préparent.
Fares raconte à Ganjack sa première rencontre avec l’esprit : lors de l’attaque du dispensaire par les Yakuza. A ce moment là, le dragon s’approchait d’une ville et indiquait que la ville était condamnée puisque corrompue.

View
S2E07 - Un problème de Tempo (Ganjack : 2)
Poker move

Intro : Néant.

Dans la fourgonnette, Fares se vide de son sang. Jammer scanne le comlink de Kane : rien de connecté. On rentre chez Kaz Yakamura. Caine est menotté, mais toujours sous possession. Kaz demande à ce qu’on relâche le ganger et rit de nos craintes en indiquant que cet insecte sera bien aisé à maîtriser. Le corps s’effondre, Caine est toujours groggy suite aux rafales de balles gel de Fares. Kaz traine négligemment le ganger inconscient dans la salle de bain d’où s’échappe assez rapidement des hurlements : la question commence. Jammer et Ordal se mettent au bricolage pour essayer de couvrir les cris.
Nous en profitons pour penser nos plaies. Lorsque Kaz ressort de sa séance de torture, il est couvert de sang, derrière lui la salle de bain a été repeinte en rouge et un bras dépecé pend de la baignoire… Dae est outrée de ce qui a été perpétré chez elle. Visiblement c’est la première fois que Kaz ramène du travail à la maison. Soit les menaces qui pèsent sur lui le font vraiment flippé, soit le fait d’être accro au Tempo le rend parano au point de ne plus prendre de gants. En tout cas son changement de comportement est assez inquiétant !

Visiblement la tête du Komun’go est au courant de la prime mise sur sa tête. Il compte tirer ça au clair en organisant une rencontre avec son supérieur, GreyWolf. Ordal l’accompagnera au RDV pour assurer ses arrières. Pendant ce temps, les autres escorteront Dae à une partie de poker. Un ponte de la mafia (Famille Ciarnelli) participe régulièrement à une partie avec quelques autres dont un chef Yakuza. Il compte être accompagné d’une coréenne pour déstabiliser son adversaire. La partie se déroule au Shandrilla un casino neutre, certainement tenu par les chinois. Jammer est désignée pour accompagner Dae et assurer sa protection rapprochée. Il faudra juste convaincre Don Ciarnelli de se faire accompagner par deux dames. Dae et Jammer vont se préparer. Ganjack et Fares vont chez le véto pour soigner les plaies de ce dernier.
Le casino est au nord de Seattle, quartier C appartenant à la mafia… Son architecture est de type asiatique à l’ancienne. On loue une caisse. Dae rejoint Don Ciarnello à une tour de Renton. Un homme richissime et séduisant. Jammer est introduite sous le nom de Mia et acceptée. Un VTL type GMC grand luxe approche et emporte les trois compères.

Le véhicule s’arrête derrière le Shandrilla et un homme au costume impeccable vient chercher le mafieux pour l’amener à sa table de jeu. Des hommes de main, des caméras et des brouilleurs de toutes parts… La connexion avec Jammer est coupée dès son entrée dans les lieux. Rien de surprenant vu la teneur de la rencontre et le fait que le casino doit se prémunir des tricheurs.
Fares se dirige vers le casino de façon à assurer la transition vers la sortie si Jammer est en difficulté, Ganjack restant en extérieur pour la couverture et l’évacuation en cas de besoin. Manque de chance, Fares est refoulé à l’entrée du Shandrilla, visiblement son cyberware n’est pas autorisé dans les locaux… Autant dire qu’il n’est pas sur la liste des habitués ou son costard n’est pas dans les standards de l’établissement.

A la table, un corpo, Allan Cooper, Vice-Président de Federal Boeing, accompagné d’une jolie blonde attend le dernier joueur. Deux japonais patientent également. La premier est Toju Shutozumi, un lieutenant Yakuza du clan du même nom. Le second, Kozuke Tomisawa est l’Obayun du Kenran Kaï, l’un des trois clans Yak du Plex. L’arrivée des deux coréennes est, comme prévu, plutôt mal pris, notamment par l’Obayun qui ne cache pas son hostilité.

Ordal nous contacte, embêté, visiblement de son côté ça a merdé : il a perdu Yakamura. Il ne donne pas trop de détails vu que Jammer n’assure plus la sécurité de nos comlinks mais nous demande de le rejoindre presto. En gros la rencontre devait avoir lieu dans un hôtel. Kaz a tenu à y aller seul. Peu de temps après il y a eu des coups de feu, une explosion et Kaz a sauté du 4ème étage… Ganjack demande à Tiloa de se rendre à l’appart de Renton et de rechercher Yakamura de là-bas. Tiloa, de façon assez surprenante, est réticent. Il explique rapidement à Ganjack que Kaz lui inspire du dégoût : corps cadavre, violence, etc. Ca rappelle au créole une légende des Bayous : un Shedym, esprit de la mort, possesseur, animés d’une volonté de destruction de la vie. Ganjack prend la direction de Renton pour rejoindre Ordal. Fares met son corps dans un autocab et fonce en projection astrale vers l’appartement. A mi-parcours Tiloa contacte Ganjack pour lui dire qu’il n’a pas vraiment retrouvé Kaz, mais qu’il sait où il est vu qu’il vient d’exploser la rune de garde posée sur l’appart de Renton. Comment un non-magiquement actif a pu venir à bout d’un élément astral ? Ca, ajouté à la chute du 4ème sans dommages, sent vraiment la possession… Ganjack gare la bagnole de loc et part en projection astrale pour voir sur place ce qu’il en est : Kaz est dans son lit en train de dormir comme un bébé. Son aura n’a rien de spécial. Tiloa indique que tout à l’heure c’était autre chose, son aura été enserrée d’une chaine d’épines et magiquement active…

Pendant ce temps, à la table de poker, la tension monte d’un cran, Dae provoquant ouvertement l’Obayun. Il n’y a plus de doute pour lui, en plus de lui avoir fait affront en amenant deux coréennes à son bras, Caesar Ciarnelli a fait entrer autour de la table deux membres du Komun’go. De plus l’Obayun semble connaître Mia/Jammer. Il creuse un peu malgré les tentatives du second Yak et du mafieux de détourner la conversation. Dae est un peu vexée de l’intérêt que porte le Yak à la runneuse.
La partie finie, chacun repart. Jammer a l’impression qu’un des gardes du corps de l’Obayun était en planque au Homerun pour suivre Caine et les Ragers. Elle trouve deux marqueurs furtifs dans ses fringues. Un cadeau de l’Obayun ou de Don Ciarnelli ?

A son réveil Kaz nous indique que GreyWolf est au courant de la prime sur sa tête. Il voulait donc le rencontrer pour en savoir plus, notamment d’où ça venait. A l’hôtel où devait avoir lieu la rencontre, il s’est retrouvé face à des Yakuza. Ensuite plus rien si ce n’est une sensation de chute… Il était certain d’y rester, pourtant le sang qui est sur lui n’est pas le sien. Jammer récupère les caméras de l’hôtel. Visiblement un des Yaks présent faisait partie de l’équipe avec qui nous avons eu maille à partir dans Downtown.

View
S2E07 - Un problème de Tempo (Ganjack : 1)
Le contrat

Intro : Ambroise de Bourbon, enlevé, se retrouve dans une arène. Il doit lutter avec sa lame contre un ork chromé. Malgré sa dextérité, il ne peut rien contre les reflexes améliorés et la force de son adversaire. Après une botte qui finit par faire mouche, le gamin est tout de même désarmé et se fait défoncer le crâne à mains nues par son frère adoptif, …, connu sous le nom d’Ordal.

1er mai 2071, nous recevons un message de Dae qui nous enjoint à rappliquer d’urgence au Tickler’s.
Une brunette européenne nous accueille pour nous mener à une salle de danse qui n’est pas la salle habituelle. Il se passe visiblement quelque chose. Là, Dae et Kaz nous attendent. Ils sont très nerveux. Le troll est tendu et peu enclin à causer, pendant que Dae fait les cent pas en tirant nerveusement sur une cloppe. Kaz et Dae ont un contrat sur la tête. Yakamura ne se fie plus au Komun’Go. Il compte du coup nous engager à plein temps pour assurer sa protection et celle de Dae pour 450 nuyens jours. Après négociation nous arrivons à 550 nuyens jours. Ganjack et Ordal vont récupérer la bagnole sur le parking pendant que Dae va prendre congé auprès de son boss. Ganjack analyse astralement Kaz (énervé/paniqué, chromé : 1 en essence, dépendant au Tempo avec effet de manque… Etrange) et Dae (Ennuyée, essence 4,83, bonne santé, non éveillée).
Nous nous dirigeons vers Renton, 728 Roosvelt street. Ordal nous demande d’identifier un doc des rues non loin en cas de besoin. Ganjack contacte Javier qui lui indique Arold Bezman, officiellement véto.

Ganjack va sur les lieux en avance histoire de s’assurer qu’il n’y a pas de comité d’accueil. Tout semble calme. Le reste du groupe arrive et tout le monde rentre dans le loft. Tiloa construit une rune de garde. Jammer fait livrer des affaires chez Ordal à Bargain Basment et Ganjack se charge de récupérer le matos de chacun et d’acheter quelques bricoles (2 trauma patch, une perceuse, des tiges d’acier, du papier peint Wifi, etc. pour un total de 2 000 nuyens).
Ordal renforce les fenêtres sous l’œil atterré de Dae. Une recherche seasource indique qu’un rapport de la Lonestar note une montée de la violence au niveau des gangs, notamment des règlements de compte, et compte mettre en place des moyens supplémentaires pour endiguer cette activité.

La nuit est calme. Un tour de garde a été mis en place. A 13h17, Kaz Yakamura sort de son « bureau » et nous demande d’aller lui chercher Caine, le chef des Ragers et de le ramener ici. Visiblement la quantité de Tempo diffusé aux Ragers n’était pas assez importante à leur goût et ils sont allés se servir à la source en interceptant une cargaison destinée aux Ork des Cascades. Ils essaient d’évincer les First Nations.
On loue une caisse (100 nuyens). Tiloa revient bredouille de sa recherche pour localiser Caine après une heure. Du coup nous décidons d’aller directement le chercher dans son QG de Tacoma.

Premier objectif : neutraliser les guetteurs postés dans le bâtiment d’en face. Tous bénéficient du camouflage de Tiloa. Ganjack se positionne en sniper sur un toit proche. Fares sécurise la sortie par laquelle avait fuit Ordal lors de notre précédent passage. Ordal et Jammer pénètrent dans le bâtiment. Dans l’escalier ils tombent sur un premier type qui meurt rapidement, la claymore d’Ordal enfoncée dans la gorge. Jammer défonce la porte du 4ème étage et foncent sur les trois guetteurs restants, Ordal sur les talons. Deux sont rapidement mis hors de combat et, alors que le troisième levait son arme pour faire feu, une balle brisa la vitre et lui broya l’épaule, le projetant au sol.

L’alerte est donnée. Fares, invisible, fonce alors à travers les airs vers le QG des Ragers. Il identifie rapidement Caine au 3ème étage accompagné de deux de ses hommes. Deux rafales de balles gel ont raison du black qui s’écroule inconscient. Ganjack, fait diversion en tirant sur toutes les cibles qui passent à sa portée dans les étages inférieurs. Jammer s’attaque dans le même esprit à l’avant du QG. Les lieutenants de Caine ripostent au jugé et tirent une rafale à travers la fenêtre blessant Fares. La shaman relache ses sorts maintenus et chute. Heureusement pour lui, il réussit à relancer son sort de lévitation avant d’heurter le sol. Une grenade suit la chute du magicien. Jammer a le réflexe de la relancer dans la fenêtre du 1er étage, ce qui ajoute à la confusion générale.

Ordal lance une grenade fumigène dans la fenêtre du 3ème pendant que Ganjack le fait léviter jusqu’à la fenêtre en question. Tiloa est en attente pour prendre possession du premier corps qui franchira la fenêtre (une barrière magique l’empêche de pénétrer dans le bâtiment). Caine n’est plus dans la pièce… Jammer défonce la porte d’entrée et prend le QG d’assaut. Ordal, après un rapide coup d’œil à l’étage descend au second et dégomme l’ork qui évacuait Caine. Ordal jette le corps inconscient du Ragers par la fenêtre et saute à sa suite. Tiloa prend possession de Caine en plein vol. Tout le monde rejoint le véhicule garé non loin pendant que Ganjack assure la couverture. Nous prenons la direction de Renton en prenant garde à ne pas être suivis.

View
S2E06 - L'argent n'a pas d'odeur (Ganjack : 3)
Attaque de Yaks, le colis est menacé !

Intro : Néant.

Le temps file, il est temps d’amener Monsieur Goldman à la rencontre nocturne avec ses nouveaux commanditaires.
Fares trafique la voix d’Ordal pour la faire ressembler à celle du boss de Goldman. Ordal appelle le corpo et lui donne rendez-vous au siège de Brackaven Investments. Jammer aide à la supercherie. Goldman, après avoir consulté quelques dossiers, monte dans sa caisse et prend la route. Jammer intercepte le véhicule et mène Goldman vers une interception. Le gars flippe et sort du véhicule. Jammer l’intercepte manu militari et le colle dans la bagnole. Direction l’entrepôt des Barrens.
Jammer a été éjectée du comlink de Goldman…

Ganjack appelle Moze pour assurer le service d’ordre autour de l’entrepôt. Tiloa crée une rune de garde sur le lieu de la rencontre, puis patrouille pour identifier toute menace magique. Dae arrive rapidement, vêtue d’une combinaison moulante sur une grosse cylindrée japonaise. La discussion commence et Dae demande au corpo de blanchir de l’argent. Goldman refuse et Dae use de son joker : nos superbes enregistrements… Le corpo n’a pas d’autres choix que d’accepter. Son premier test sera de blanchir 100 000 nuyens en 48h. Il sera sous notre surveillance si l’idée lui vient de contacter ses supérieurs ou la Star.
La rencontre est finie, les Sons rentrent chez eux. Ganjack récupère deux-trois éléments sur le Wendigo, Puis tout le monde raccompagne Goldman vers sa maison de Bellevue.
Jammer essaie de rehacker à nouveau son comlink. Il est 2h30.

Plan : Ordal reprend son rôle de changeur d’ampoule pour surveiller le gus en interne, voire lui rappeler qu’on veille sur lui-même au sein de sa corpo. Ganjack file la GT. Il en profite pour faire une rapide recherche sur une potentielle activité publique de Rina O’Connell au cours des 48 dernières heures qui pourrait compromettre notre moyen de pression, mais il n’y a rien. Du côté de chez Goldman, tout semble calme, pas de présence de la Star.
Ordal prend son poste, met son casque et va faire un coucou dans le bureau de Goldman malgré les caméras de sécurités, repart vers les chiottes pour changer une ampoule. Rapidement deux gars de la sécurité viennent l’arrêter pour interrogatoire. Il est viré dans la foulée suite à une explication des plus vaseuses.

A midi Goldman sort de la corpo pour aller déjeuner à Downtown sud. Chacun le suit (2 motos et une Firesky). Changement de plan, sa caisse oriente subitement au nord et prend de la vitesse. Nous étions pourtant discrets ! Une analyse rapide de la situation nous indique qu’il est paniqué et ne contrôle pas du tout son véhicule. Puisque Jammer n’est pas dans le coup, c’est qu’un autre hacker est en train de prendre possession de notre paquet…
Fares contacte de suite Dae qui indique qu’il ne doit pas tomber aux mains de l’ennemi, quel qu’il soit.
Lorsque Jammer contacte Goldman sur son comlink pour le rassurer et lui dire qu’on est là, il lance : « Vous êtes la Star, vous avez fait vite ! ». Ce con, dans la panique a tout balancé à la Star, puis au FBI. Quel manque de sang froid !

Tiloa lance Garde sur Ganjack puis prend possession de Goldman. Jammer plonge dans la caisse pour en dégager le hacker/rigger, un petit dragon.

Dans nos rétros, trois bagnoles noires remontent les files : des Yaks. Visiblement les renforts sont là ! Ordal et Fares shootent les pneus, tentant de les mettre hors d’état de nuire. Tiloa gèle une vitre de la bagnole et l’explose d’un coup de coude. Les Yaks attaquent aux grenades en plein Downtown… Fares grille un gars d’un coup d’éclair et ordonne à son esprit de causer un accident. Une seconde grenade explose à proximité de la voiture de Fares. Les Yaks prennent ensuite pour cible la GT900, impactant Ganjack qui s’est rapproché du véhicule pour récupérer Tiloa/Goldman. Les japonais préfèrent éliminer le corpo plutôt que de le laisser partir.
Ordal finit d’éventrer le toit de la Honda de Fares et saute sur une des voitures poursuivantes. Fares tente de léviter pour sortir du véhicule endommagé, mais heurte l’habitacle et défonse la vitrine d’un resto.
Tiloa/Goldman saute sur la moto de Ganjack sans la destabiliser. L’esprit de Fares enflamme l’habitacle d’une des caisses poursuivantes et Jammer, revenue de son trip matriciel, sort ses grenades incapacitantes. Tiloa lance une attaque élémentaire sur un des Yak qui tétanise et tire une grenade dans son véhicule. La dernière bagnole explose.

On a Foutu un bordel monstre en plein Dowtown et en pleine journée… La classe !
Le pote de Jammer va récupérer Ordal et Fares avec la GT900. Ganjack se barre avec le colis et sème les drones de la Star. Il va le déposer un peu plus loin en le briefant pour qu’il porte plainte pour le vol de sa caisse. Il le rassure au passage sur le fait qu’ils étaient là pour lui sauver les miches et que les gars qui étaient après lui n’étaient pas les plus sympas.
Jammer emmène tout le monde dans un garage à bateaux pour soigner Fares et réparer les véhicules.

Dae, suite à notre débrief, arrête de bosser avec Goldman : pas digne de confiance vu qu’au moindre accroc il balance tout. Elle nous file un petit bonus pour le job effectué.

View
S2E06 - Brackhaven Investments (Jammer)
... la vie pourrie d'un cadre corpo.

Extrait du datalock AT2071Bcg7XUu2Nsq

Date: 2071-04-26
Objet: Recruter un expert-comptable
Tags: Brackhaven, Komun’Go, Yakuza, Downtown

Une mission qui passe comme sur du velours.
Dae a tenu sa promesse une fois de plus. Une nouvelle run et bien payée en plus. Yakamura m’a expliqué en aparté au Tickler’s que si j’acceptais cette run je pourrai effacer ma dette. Je ne me suis pas faite prier ! Au passage ils avaient l’air assez proches tous les deux. Ca doit faire drôle de se faire secouer par un gars comme lui quand même…
Bon, le job. Ils ont repéré un gars chez Brackhaven Investments qui fait dans le blanchiment et ils veulent que le type bosse pour eux. On a carte blanche, faut juste aller vite. Il y a une prime pour ça donc on y va cash.
Je pirate le réseau des RH de BI et sort tout son dossier pro. Un connard bien lisse. Juste un truc intéressant, un gamin plus vieux que son couple actuel. Sa blonde est une vendeuse sur du 3D achat (version minable sur câble, enfin une inconnue). Par contre son agenda partagé (merveille de confidentialité !) montre un rdv psy dans la journée. Ca sent le moyen de pression donc j’appelle les RH en support et Neon Mech s’occupe de hacker la clinique, le Jefferson Central Health Centre. Pendant ce temps je me fais son comm’. Le gars est pas complètement demeuré, enfin lui ou son service IT. C’est crypté et je laisse mes softs mouliner pendant un moment.
On découvre qu’il blanchit pour plusieurs corpos, essentiellement des américaines mais sans pattern particulier. Côté psy, le mec est névrosé et sous cachetons, il aime sa gonzesse et elle s’en cogne… On annule son rdv psy, on embauche Cheyenne une pute, le genre étudiante wanabee actrice. On s’est bien marré, elle a fait son meilleur rôle ! Fares et Ganjack l’ont maquillée et rendue plus percutante, elle a joué la femme du patron de Goldman (Rinna O’Connell) pour un adultère mémorable !
Avec tout ça, on avait ce qu’il nous fallait pour que le Komun’Go puisse le faire chanter. On informe Dae qui nous demande de le récupérer pour un entretien d’embauche. Bien sûr ça se passe dans un quartier pourri.

Ordal et Ganjack vont préparer le hangar du rendez-vous, on récupère le mec dans son plumard avec Fares. Pendant qu’on se touchait pour au final décider de le faire façon soft, eux ce sont cogné un wendigo ! Il parait que le chevalier y est allé au couteau. Quel bourrin celui-là… L’entretien a été facile, le mec faisait dans son froc.
On devait le surveiller les 48h suivantes, pendant qu’il opérait sur 100kY du Komun’Go pour prouver son efficacité. Tout se passe comme sur des roulettes, Ordal s’est même payé le luxe de lui mettre la pression dans son bureau !
Et comme d’hab, c’est parti en couille complet. Goldman sortait pour un resto, je le suivais avec Neon Mech pour rester à portée pendant qu’on casse son cryptage (je me suis fait kicker de son commlink… sans trop comprendre pourquoi). On a fini par capter que sa 900GT était piratée. On a tenté de la reprendre et là 3 Mercury remplies de Yaks ont débarqué pour mettre le bordel. On a fini avec une boîte à savon dans un resto (Farès aurait pu y rester…) et 3 berlines sur le flanc après quelques grenades et pas mal de ferraille dispersée en plein Downtown ! Ganjack a réussi à pirater la tête de Goldman et le faire sortir avec le renfort de ‘Ti Loa. Il avait pas l’air bien frais à l’arrivée.

Une très belle journée. Bien payée en plus. Même si je n’ai eu que la prime de 3000 sur la préqual, j’ai bien pris l’intégralité des 6500 pour le recrutement et Dae nous a lâché 3000 pour avoir empêché l’exfil de Goldman par le Yak… Ca l’a pas beaucoup aidé le pauvre gars par contre. Il va certainement se faire nettoyer ce con là vu qu’il a cru appeler le FBI pendant que le rigger pilotait sa caisse et a commencé à balancer des infos !

View
S2E06 - L'argent n'a pas d'odeur
La vie rêve d'un esclave corpo...

s2e045.jpg

Runners :
# Ordal
# Farès
# Jammer
# Ganjack

Seattle, UCAS, 26 avril 2071

  • Dae vous engage à nouveau. Elle est accompagnée de Kaz Yakamura et vous réalisez que la mission de surveillance des First Nations était à l’initiative du Komun’go. Yakamura vous demande de trouver (ou inventer) un moyen de faire chanter Evan Goldman, comptable chez Brackhaven Investments afin que ce dernier travaille pour l’Anneau. Si les éléments sont rapportés en moins de 24 heures, Dae offre une prime.
  • Vous commencez une surveillance et vos premières investigations montrent que Goldman est un cadre supérieur friqué sans histoire, marié à une télémarketteuse tridi avec deux enfants.
  • Remarquant un rendez-vous hebdomadaire avec un psy dans son agenda, vous piratez le serveur du Jefferson Center for Mental Health de Bellevue et découvrez qu’il est névrosé, partagé entre l’amour pour sa femme et son ambition professionnelle.
  • Vous annulez le rendez-vous psy programmé, et recrutez Cheyenne, une minette de Redmond, conseillés par Liberto Fermi, pour jouer le rôle de la femme du patron de Goldman, Rinna O’Connell. Cheyenne, maquillée et transformée par magie, parvient à séduire Goldman et l’amène à tromper sa femme sous les objectifs de vos micro caméras.
  • Vous transmettez ces éléments à Mlle Johnson qui vous embauche pour un second contrat relatif au cadre corpo.
  • Dae vous demande d’extraire Evan Goldman et de l’amener dans une planque des Barrens de Redmond afin qu’elle lui présente le deal.
  • Ordal et Ganjack se rendent sur la planque pour la sécuriser, et dérangent un Wendigo qui occupait les lieux, pendant que Jammer et Farès kidnappent Goldman à bord de sa BMW 900GT.
  • Menotté et affaibli, Evan Goldman accepte le marché du Komun’go : il doit blanchir 100 000 nuyens pour prouver sa fiabilité, sous votre surveillance.
  • Le lendemain, Goldman n’en mène pas large se sachant espionner jusqu’à ses bureaux au Brackhaven Center. Mais quittant son travail pour un déjeuner le midi, sa voiture est piratée et change de direction. Vous parvenez à la suivre et pendant que vous cherchez à reprendre le contrôle, vous réalisez que trois Mercury Comet du Yakuza sont à vos trousses.
  • Les Yakuza ouvrent le feu en plein Downtown, et détruisent la voiture de Farès. Ce dernier use de magie et lâche son Esprit de Feu sur les poursuivants pendant qu’Ordal bondit de véhicules en véhicules pour les éliminer. Dans la Matrice, Jammer combat le hacker Yakuza pendant que Ganjack récupère Goldman avec l’aide de son esprit allié TiLoa.
  • Après vous êtes débarassés des Yakuza et avoir récupéré le comptable, vous réalisez que ce dernier a appelé la Lone Star à l’aide. Il vous apprend également que son appel a été basculé vers le FBI auquel il a commencé à raconter son histoire.
  • Contactée, Dae est très mécontente. Elle est rassurée que vous lui rapportiez Goldman et les 100 kY, vous paie même un bonus mais vous annonce qu’elle fera disparaître le comptable de Brackhaven, désormais grillé.
View
S2E06 - L'argent n'a pas d'odeur (Ganjack : 2)
Le vilain petit secret

Intro : Débat sur la dynamique de groupe et la prise de décision.

Ganjack suit Goldman. Fares analyse astralement le corpo : il est drogué, légèrement chromé, heureux mais triste, et a passé une journée détestable. La décision est prise de créer un moyen de pression vu que le petit gars semble trop concentré sur son job pour faire le moindre écart. Jammer envoie un mail pour décaler le RDV psy à 20h15, le temps que soit organisé le traquenard. Ordal appelle un contact pour dégoter une prostipute, Cheyenne une jeune amérindienne qui a de grandes ambitions simsens. Jammer pendant ce temps identifie le boss de Goldman, O’Connell. Sa femme, Rina, a la quarantaine, mais en paraît trente.
Jammer hacke également le comlink de Goldman : Communications, relevés bancaires, photos persos, agenda, mails clients, notes persos, etc. Il bosse principalement pour des corpos. Les communications entre lui et sa femme sont détachées.

Fares invoque un esprit guide niv. 5, puis vient dans Bellevue réserver une chambre d’hôtel où officiera Cheyenne. Des caméras et microphones sont planqués dans la chambre. Ganjack prend une dose de Zen histoire de passer le temps. Jammer vire nos traces des hôtels précédents. Ordal brief la pute (pas simple) et Fares lui lance un sort de masque. Elle est en position, fumant une clope, en haut de l’escalier menant à la corpo psy.
21h15, Goldman arrive.
Ganjack analyse astralement Goldman, fait une détection de la magie qui ne donne rien et lance le sort d’influence.
Les deux se croisent. Goldman reconnait la femme de son boss. Cheyenne joue son rôle presque magistralement. Heureusement qu’elle est brieffée en direct par Fares, sinon on allait droit dans le mur… Ils partent pour l’hôtel, où Goldman se laisse aller à la pulsion insufflée. Lorsqu’enfin il quitte les lieux et que le sort d’influence est relâché, Goldman est paniqué. Il se rend compte de l’énormité de ce qu’il vient de commettre. Rapidement il meuble son agenda, passe deux-trois coups de fils histoire de se façonner un alibi.

Jammer vérifie que Goldman rentre bien chez Brackaven Investisment Center, puis nous retournons au Tickler’s vers 23h pour le débrief avec Dae et récupérer notre dû pour une mission rondement menée. Elle semble très satisfaite et nous remet le reste du fric. Ensuite elle nous propose de continuer notre fructueuse collaboration en extradant Goldman, permettre une rencontre et le surveiller sur la journée qui suit. Le tout pour 9 000 nuyens. La Johnson nous indique une adresse pour la rencontre dans un ancien entrepôt de General Motors, hors couverture matricielle, situé dans les Barrens.

Fares et Jammer vont chez Goldman faire une ronde et voir ce qu’il est possible de faire. Ordal et Ganjack, quant à eux, se rendent dans les Barrens pour sécuriser l’entrepôt après être passé prendre un peu de matos. D’un parking aérien à moitié en ruine qui domine l’entrepôt nous ne distinguons pas âme qui vive, mais une présence devant nous se fait sentir. Nous avançons. L’entrepôt est vide. Ganjack lévite jusqu’à une poutre pour se faire un bon point d’observation. Une créature velue, noire, suintant du fiel le regarde – Ca pue la mort – et le runner pense que la créature les a attirés là pour les bouffer et qu’ils ne sont pas de taille à lutter ! Paniqué, il quitte les lieux, laissant la créature se jeter sur Ordal. Il s’agit d’une sorte de gorille à tête d’ork et aux crocs de phacochère. Ordal esquive et, n’ayant rien amené avec lui, lui plante son couteau dans le poil. Il s’agit d’un Wendigo, une dégénérescence métacréature hautement contagieuse. Ganjack reprend ses esprits et revient prêter main forte à Ordal. La créature tombe sous les balles et les coups des runners.

View
S2E06 - L'argent n'a pas d'odeur (Ganjack : 1)
Qui êtes vous Mr Goldman ?

Intro : Seattle, de nuit, il pleut. Une moto Honda parcourt Tacoma. Un asiat qui se rend dans un resto bas de gamme, un repère Yak’. Ils enquêtent sur les Ragers, mais une hackeuse coréenne leur a damé le pion. Le type ne semble pas tendre et assez pressé d’avoir des résultats…

Dimanche 26 avril 2071.

Trois semaines se sont écoulées depuis la dernière run. Chacun s’est consacré à ses occupations ; les uns s’entraînant ou complétant leur équipement, les autres essayant de comprendre leur implication dans le jeu d’échec que se livre la pègre locale.
Conformément à ses dires, Miss Johnson nous recontacte pour un nouveau job. Nous avons donc rendez-vous au Tickler’s à 23h.

Elle nous mène à une salle de dance. Dans la salle, un troll nous attend : Kaz Yakamura, le second du Komun’go et accessoirement l’un des participants à la petite sauterie qui a eu lieu à l’entrepôt de Kond Orchid. Il souhaite que nous trouvions de quoi convaincre un cadre corpo de bosser pour lui. 6500 nuyens par tête ; 3000 de plus si le taff est fait en moins de 24h. Après acceptation, il nous remet un fichier sur Evan Goldman, cadre chez Brackaven Investments, une double A basée sur Renton.

Nous prenons deux chambres dans un motel de Renton comme base arrière. Fares, Ordal et Ganjack se rendent sur Bellevue pour voir comment se présente le domicile de la cible. Rue passante, un drone de surveillance de la LoneStar fait des rondes, des caméras de surveillance sont présentes dans la rue et sur la maison et un esprit de puissance 4 patrouille dans le quartier.
Jammer, quant à elle, va explorer la matrice. BI est une corpo dont le siège est à Downtown, spécialisée dans les flux financiers. Ils sont en court d’achat de bâtiments dans Renton. Goldman fait parti d’une sous-filiale, BI Center qui fait fructifier des portefeuilles clients.
Fares entre en projection astrale dans la maison. Une barrière empêche l’accès aux deux pièces du premier, a priori les chambres.

Ganjack fait le tour du paté de maison, puis fait une recherche Seasource pour identifier des affaires auxquelles aurait participé Goldman : centres d’intérêt, causes qu’il défend, etc. Félicitation / prix honorifique pour une super transaction réalisé il y a deux ans. Ordal analyse la sécurité locale. Jammer hacke le dossier RH de BIC pour connaître son parcourt : Né en 2016, Goldman est entré dans la finance à 18 ans. Cela fait 10 ans qu’il est chez Brackaven. Tous les deux ans il a une promotion. En couple avec Sonia, 33 ans, depuis 8 ans. Deux fils : Adam 13 ans (champion de golf) et Thomas 7 ans (Jeux vidéo). Sonia est vendeuse tridiachat pour du prêt-à-porter. C’est une personne très stable. Il commence sa journée à 7h et la finie à 23h. Ce jour il déjeune à 11h avec Sébastian Polson, un collègue, puis à 14h a un rendez-vous avec sa psy.
Ganjack fait également des recherches sur Sonia : elle bosse sur une chaîne du câble et use de chirurgie plastique.

Ordal pénètre dans la maison et place des puces sur le manteau et la voiture de Goldman. Le cadre se fait plaisir, il conduit une BMW 900 GT !! Il en profite pour fouiller la maison, mais ne trouve rien de probant hormis le fait que la maison semble plus habitée par madame que par monsieur. Il récupère quelques cheveux.
Jammer vient à portée du logement et hacke le réseau local. Le gosse joue à Westwin2000, Sonia est originaire de Denver. La grand-mère Winter est une star française de porno. Jammer hacke ensuite le comlink de Goldman, puis hacke la clinique pour avoir son dossier psy.

Ganjack et Fares vont se reposer quelques heures.

Ordal se présente à l’accueil de Brackaven Investments Center pour prendre son poste de réparateur (créé précédemment par Jammer). Fares va sur le campus Knight Errant pour déjeuner. Littletree vient vendre. Il n’a visiblement pas été inquiété de ses transactions avec les Ragers…

A 11h Goldman part en déj au resto corpo. A 14h il va à son rdv psy hors de la corpo.

View
s2e05 un étranger sous notre toit (Ganjack : 7)
Final

Intro : Néant.

Jeudi 2 avril 2071, 20h.

Tiloa, l’esprit de Ganjack, lance dissimulation sur les quatre runners. Ordal monte sur le toit d’un entrepôt proche, Fares lévite vers un bâtiment opposé et Jammer rejoint Ordal. Dans un bâtiment entrent :
- Un type non identifié
- Un corpo sud américain, la quarantaine cheveux long coiffés en catogan.
- Blood of Buffalo, le chef des First Nations
- Un troll, Kaz Yakamura, le 2nd du Komun’go, un des Anneaux de Séoulpa, une organisation criminelle du Plex

Suite à une recherche matricielle rapide de Jammer : Kond Orchid est une corpo double A extraterritoriale sud américaine.
XA Firebird espionne la réunion, perché sur une grue. 45 minutes après les trois derniers gars entrés sortent accompagnés d’un amérindien aux cheveux courts. Blood of Buffalo est chargé de grosses valises pleines de Tempo. Tous quittent les lieux sauf le corpo qui reste quelques instants de plus pour échanger avec le 2nd du Komun’go avant de partir (« Par ailleurs j’ai appris que d’autres gens que les First Nations en vendaient. Je veux un rapport complet ! »). Jammer suis Firebird jusqu’au QG. Ordal va à la planque et tombe sur deux gosses qui visiblement habitaient ici. Il les emmène à l’église. Fares rejoint Jammer.

Vendredi Dirk revient vers nous avec le son de la vidéo entre Kane et Littletree : « Trouver un arrangement car de plus en plus à écouler. »

Samedi nous contactons la Johnson pour le débrief et nous donnons rendez-vous au Ticklers. La Johnson est surprise par nos révélations et souhaite que nous éliminions au plus vite la cible qui n’aurait jamais dû assister à cette rencontre. Elle propose 7 000 nuyens pour le job, puis monte à 10 000 en nous assurant de faire appel à nous pour une prochaine run bien payée.

On passe rapidement s’équiper et nous filons vers le QG des First Nations. On se planque sur le chemin, un accident est provoqué par l’esprit de Ganjack. Ce dernier fait feu de son fusil sniper et abat le conducteur d’une balle dans la tête. L’esprit prend possession du cadavre et lance confusion sur Firebird qui tente de se mettre à couvert. Jammer débarque et fait feu sur le ganger. Ordal entre en scène et fend l’homme en deux d’un coup de claymore. Une balle dans la gorge finit le travail. Le corps est chargé dans la caisse et emmené aux abords de Glowcity pour être brûlé. Après nous être changé nous retournons au Ticklers pour récupérer notre paiement.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.