Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E01 - Troll Pride à Renton
Un Troll, ça va. Quinze mille, bonjour les dégâts...

s2e03.jpg

Runners :
# Ordal
# Farès

Seattle, UCAS, 12 mars 2071

  • Arrivé clandestinement à Seattle, Farès s’installe et cherche du travail.
  • Il fait connaissance d’Ordal, ami de Turenne et tous deux sont contactés par un Johnson plutôt célèbre, Samuel Usinski.
  • Au dernier étage de la Mairie du District de Renton, ce dernier vous explique qu’une récente manifestation Troll pour les droits de Métahumains a dégénéré à hauteur du Kobe Terrace Park. Les forces de l’ordre (de Knight Errant) et les manifestants en sont venus aux mains. Un jeune Troll de 12 ans a été roué de coups et n’a pas survécu à ces blessures. Les Trolls, furieux, ont décidé de mener une opération punitive à Renton (siège de KE).
  • Sam Usinski vous engage pour connaître les intentions de la communauté trolle (surtout des gangs trolls de Seattle), voire dissuader les revanchards de s’attaquer à son district.
  • Commençant l’enquête, vous comprenez que trois gangs pourraient être impliqués dans une opération de vengeance : les Spikes, les Rusted Stilletos et les Beasts.
  • Chez les Beasts, c’est compliqué. Ces trolls dégénérés occupent un bâtiment désaffecté de Snohomish et vivent dans la débauche et le chaos. Impossible à approcher, sauf à vouloir tourner dans un porno-snuff assez violent (surtout avec des trolls).
  • Dans les rues abandonnées de Glow City, vous trouvez le QG des Rusted Stilletos, aussi barricadé qu’une forteresse. Au bluff et après avoir vaincu le champion du gang en duel, vous rencontrez Slash, leur leader, qui vous explique que les Rusted Stilletos vont bien mener le raid, notamment parce qu’ils ont reconnu les agresseurs du jeune troll battu à mort. Le premier est un vigile en civil de Knight Errant du nom de Mark Hamilton, et le second n’est autre que le fils de Samuel Usinski, Peter.
  • Auprès des Spikes, installés sur le dock E42 de Tacoma, le chef Lord Togo menace de vous jeter dehors, mais Ordal montre ses muscles. Après un concours de boisson, vous parvenez à gagner un respect relatif auprès du gang.
  • Vous convaincez les Spikes de minorer leur participation au raid en leur promettant de les laisser s’occuper de Peter Usinski.
  • De retour à Renton, vous informez votre Johnson qui avait omis de vous parler de son fils. Il ne nie pas et vous demande même de protéger son rejeton en même temps que le Renton Center Mall qui sera la cible des représailles trolles.
  • Le lendemain, le raid est mené pendant vous extrayez Peter Usinski de l’immeuble face au Renton Center Mall. Vous évitez de peu le massacre, foulant les Spikes au passage.
  • Votre Johnson vous remercie finalement pour votre professionnalisme, même si quelques jours plus tard, la presse présente Peter Usinski comme l’auteur des violences mortelles de la Troll Pride.
View
S2E02 - Extraction Amanda (Jammer)
Voyage en pays bunraku...

shadowrun___bunraku_by_echo_x-d4jys96.jpg
Extrait du datalock AT2071Bcg7XUu2Nsq

Date : 2071-03-17
Objet : Extraction Amanda
Tags: Yakuza, Shorozumi Gumi, Renton, Ordal, Spikes, technomanciens, Amanda

Journée de merde (saloperie d’Unité de Transformation de Soja encore bloquée sur œufs en gelée), pluies acides.
Un job. Pas intéressant mais pas de fric non plus, peux pas faire la fine bouche.
Récupérer une certaine Amanda au Wan Isakaya. Là ça devient intéressant. Une exfil’ chez le Shorozumi Gumi ! Une des filles trainées dans la fange par le Yak ! On me paye 2 sacs pour ça en plus. Je l’aurais fait à l’œil.
Enfin, je suis pas seule sur le coup, on me flanque avec un runner. Une sorte de porte de prison, version chevalier européen. Il lui manque que le cheval et la lance. Tellement causant qu’il n’y a pas vraiment moyen de savoir ce qu’il sait faire, on verra sur le tas.
Je me rencarde, le gérant est un certain Charo Noguchi, pas un membre à part entière du Yak. Sur place il y aurait 1 spider, 3 rotodrones et une dizaine de Yaks. Le lieutenant du coin est un certain Shategachira Araki Hazuda. Putain, ils ont des noms à coucher dehors. Bref, je connais pas, pas important. Le nœud du resto servant de façade à l’hôtel à bunrakus est basique mais le système pas accessible à distance, l’hôtel lui-même a une douzaine de piaules.
NB : campus Knight Errant d’Ares à pas 2km. Faudra pas trainer si ça chauffe.

Je m’installe dans la place, je viole leur serveur et prend la main… et là je tombe sur une manifestation matricielle ! Une sorte de sangsue sur la console de paiement. Impossible d’analyser ça dans le détail mais ça ressemble furieusement à un sprite. Ça veut dire qu’il y a un techno qui bidouille dans le coin mais j’arrive pas à pister le lien. Je repère la turne de la petite et m’prépare à y aller.
C’est là qu’Ordal, c’est le nom du chevalier, débarque avec une bande de trolls ! Ils retournent le resto. Je bute 2 Japs qui gardent l’accès à l’arrière, le chevalier en profite pour me dépasser et me servir de veste pare-balle ! Il se prend 2 rafales dans le poitrail et retourne au combat l’épée à la main !? Un bouclier humain ! Bref, on termine les quelques grouillots qui restent et on va chercher la petite. En partant il me demande d’implanter une doll troll dans les logs de la maison close. Je pige pas le truc mais c’est certainement comme ça qu’il a vendu le truc aux excités qui se défoulent sur les drones de la Star maintenant qu’ils ont vidé la salle. Je m’exécute. On se barre par derrière.

Une fois au calme, je vois que les Vlogs annoncent déjà que la Star a été débordée par les Spikes de Lord Togo dans Renton. J’ai nettoyé tout ce que je pouvais sur les CCTV du coin. Ca compliquera toujours la tâche pour nous remettre.
Amanda est à la rue. C’est bien une techno mais elle a rien d’une hacktiviste. L’histoire malheureusement classique du tapin étudiant qui dévie méchamment. Faudra pas lui présenter de mecs pendant un bon moment. Je lui propose un toit contre un loyer symbolique. Pas moyen de la laisser dans la merde comme ça après ce que ces connards lui ont fait.
Ordal est plutôt recommandé sur le marché. Il traîne des histoires avec les Crushers dans Renton et est mêlé au Policlub (pas clair). A creuser s’il refait surface et qu’on doit vraiment taffer ensemble.
Je briefe les RH sur le job et la vie de quartier et je vais me coucher.

Une bonne journée au final.

View
S2E03 - Le Salaire de la Peur
Exodus face aux Black Rains

s2e03.jpg

Runners :
# Jammer
# Ordal

Seattle, UCAS, 21 mars 2071

  • Jammer achete un fusil d’assaut à Ordal quand elle reçoit un appel urgent d’un ami, Exodus..
  • Exodus se trouve sous le feu d’un gang sur les docks de Tacoma qui veut lui voler sa cargaison.
  • A votre arrivée, vous constatez qu’Exodus et deux gangers elfes sont la cible de tirs de gangers orks.
  • Vous reconnaissez les couleurs des orks (Black Rains) et celles des elfes (Ancients)
  • Vous parvenez à vous défaire des quatre orks, mais les elfes (Ethel & Silver Fangs) sont blessés
  • Exodus vous explique qu’il doit livrer sa cargaison (à bord d’un camion UPS volé, qu’il loue aux First Nations) dans une planque des Ancients à Tarislar (Puyallup) avant l’aube, mais que cette attaque des Black Rains indique que ces derniers savent sa position et veulent la marchandise
  • Vous partez en convoi avec les elfes blessés jusqu’à Loveland (Puyallup) après avoir découvert un mouchard sur le camion
  • Vous faites une halte au Lake Side Doors Inc, un hangar pour réparation de bateaux, et rencontrez Steve Burry, un garagiste lié à la mafia. Pendant que Burry s’occupe de repeindre le camion, sa mère, une vieille mama catholique, soigne par la prière les blessures des elfes qui décident de rester ici
  • Vous reprenez la route discrètement en parvenant à échapper aux Black Rains et vous enfoncez dans Tarislar
  • Les conditions de circulation deviennent infectes (pluie boueuse, radioactivité, pas de lumière, route défoncée, pas de Matrice)
  • Exodus arrête le véhicule : au milieu de la chaussée, un gros bloc métallique fait barrage. Plusieurs humanoïdes emmitoufflés dans des haillons et armés de fusils de chasse lancent : " Etrangers, donnez nous votre or et le Grand Nuage épargnera vos vies ! "
  • Vous apercevez que le brouillard autour de vous semble vivant et menaçant
  • Vous négociez avec ces nains : ils vous laissent passer en échange d’armes récupérées sur les corps des orks des Black Rains.
  • Vous poursuivez votre route jusqu’à la planque des Ancients et rencontrez Green Lucifer, leur chef. Pendant que les Ancients aspirent la cargaison dans des containers, Green Lucifer accuse Exodus d’avoir merdé : manque de discrétion, deux Ancients blessés, deux inconnus (Ordal et Jammer) au courant de la localisation de la planque, etc. Exodus n’est pas payé, le camion est gardé par les Ancients.
  • Exodus paie 3000 Y Ordal et Jammer pour leur aide.
View
S2E03 - Livraison Exodus (Jammer)
Là où tout commence...

Extrait du datalock AT2071Bcg7XUu2Nsq

Date: 2071-03-21
Objet: Livraison Exodus
Tags: Ancients, Black Rains, First Nations, Exodus, Ordal
srr_concept_docks.jpg

Ordal m’a commandé un AK97. Bonne opération, occas’ à 700Y vendu 1000Y sans risques de se faire trouer le cuir.
Pendant qu’on conclut Ex me demande un coup de main. Il a l’air flippé et demande un support dans South Tacoma, devant le dock S78. Peut-être qu’il cherchait une occas’ de tester son nouveau jouet ou que c’est vraiment un paladin qui passe ses journées à sauver la veuve et l’orphelin mais Ordal est venu.

Je trace aussi vite que possible à travers Renton et Tacoma pour débarquer sur un snafu façon Exodus… Il a un don. Je la fais rapide, c’est surtout la suite qui est intéressante. A mon avis, c’est le vrai début des emmerdes.
Je retrouve le frangin planqué avec 2 Ancients derrière des caisses un peu à l’écart de leur camion PXS criblé de balles, sous le feu de quelques orks aux couleurs des Black Rains. Je passe un tube IR à Ordal qui saute au milieu de la mêlée pendant que je contourne un silo pour voir dans quel état ils sont. La grenade fait son office et couvre Ex et les elfes pendant qu’on fait le job. Mon chevalier est plutôt du genre efficace dans le domaine. Pas envie de me prendre une torgnole… Pendant que je détourne un drone de la Star il y a un Black Rain qui se casse malgré la balle que je lui ai calée dans le torse… On fait le ménage et on débriefe.
Ex’ doit livrer les elfes à Tarislar une cargaison qui vient de débarquer par bateau, le camion est loué aux First Nations et il ne sait pas pourquoi il se fait braquer, ni comment ça a fuité. On se casse, on profite d’un parking pour supprimer un mouchard et on va se poser un peu dans un garage au sud du Crime Mall (Lake Side Down Inc de Steve Burry) qu’Ex connaît. Un elfe a besoin de soins (Silver Fangs, Ethel n’a rien eu), on fait relooker le camtar pour être plus tranquille.
Je m’occupe de la traversée du ‘hood qui est calme jusqu’à ce qu’on se rapproche du Rainier et qu’on traverse le terrain de jeu de shamans nains allumés. Ils nous font un accueil son et lumière mais Ordal réussi à les calmer avec un coup de phares ( !?) et en larguant les PM qu’on avait récupéré sur les orks.
On arrive chez les Ancients et leur lieutenant est pas franchement jouasse. Green Lucifer est le second du chapitre du ‘plexe et est sur Seattle depuis ’53 ! Putain, j’avais 4 ans, Ex’ encore dans les couches !? Il met une belle brasse au frangin et confisque le camion après en avoir aspiré la cargaison… En menaçant de raser les Black Rains et les First Nations. Le petit reste correct et lâche 3000 crédits à Ordal pour la peine avant qu’on le laisse.

Plus tard, Exodus m’explique que le job avait été fourni par un fixer Shiam pour 10 convois d’une tonne cinq entre le CSS et Tarislar. C’était le 6è convoi et du coup il peut tout juste couvrir les pertes.
De mon côté je fais un tour pour récupérer les caméras des docks. Je finis par repérer un tir et un sniper sur un container qui se barre après vers le sud dans un camion. L’angle correspond avec la position du mouchard trouvé au cul du PXS. Du coup, je le piste jusqu’au parking d’un centre commercial de North Puyallup, le gars qui en descend est un ork portant un sweat et des holo-tatoos sur les bras Il ne faut pas longtemps pour reconnaître les couleurs des Black Rains mais je finis par le perdre dans la foule du mall.
Hex m’avertit que le ton monte entre les Ancients et les Black Rains, notamment vers Carbonado. Les First Nations étant sur Redmond seraient moins sensibles pour les RH. Ceci dit, si Green Lucifer défouraille dans tous les sens il pourrait avoir du mal contre une alliance improbable entre les BR & les FN. D’autant plus improbable que Smash, le lieutenant des BR, place la contrebande et le blé bien au-dessus des querelles de voisinages. Hex est bien sûr intéressé par le trafic qui attire toute cette attention mais je n’en sais encore rien, Ex’ ne le sachant même pas (cf. entrée du 2071-03-27).

Ordal me contacte un peu plus tard pour faire un diag du réseau dans un trou de Bargain Basement. Il y connaît tellement rien qu’on se comprend pas. Je finis par faire un tour à l’église Overlake Christian Church, voir qu’il n’y a rien du tout et comprendre qu’il veut un petit nexus. Je lui fais une offre à 500 balles qu’il accepte. Je n’aurais jamais du vu ce que cela va nous coûter plus tard (cf. entrée du 2071-03-25).


Date: 2071-03-22
Objet: Suite livraison Exodus
Tags: Ancients, Black Rains, First Nations, Exodus

J’ai boosté Ex’ pour qu’on rencontre Green Lucifer. Ça s’est fait sur Puyallup River et ça a été tendu comme discussion. J’ai amené les billes pour nous blanchir et montré que les Black Rains étaient derrière l’attaque, pas les First Nations. Il n’a rien lâché sur la cargaison.

Du coup, je comptais aller voir les FN pour gratter un peu ou redorer le blason du petit frère mais il devait repartir au CSS pour le 23. On reporte de quelques jours… Et cela ne se fera pas avec moi au final.

Dans la rue ça semble calme, pas d’activité particulière des gangs ni de la Star qui semble en retrait sur Puyallup… Peut-être qu’un gros coup se prépare quelque part (cf. entrée du 2071-03-27). Pas d’info aujourd’hui. Les FN sont en pleine guerre de territoire avec les Crimson dans les Barrens de Redmond.

Ordal est à garder en tête quand il faut quelqu’un dans la mêlée. Pas trop causant mais pas désagréable.

View
S2E04 - Complications (1)
Des retrouvailles explosives

s2e041.jpg

Runner :
# Ordal

Seattle, UCAS, 24 mars 2071

  • Ordal revient d’une mission de protection d’un transfuge coréen (Hang Mi Ji) entrant à Seattle
  • A son arrivée à Bargain Basement, il constate la présence dans la BTL House voisine des Reality Hackers en train de monter le Nexus local, confomément à sa demande auprès de Jammer
  • Alors qu’il se rend à l’ Overlake Christian Church, trois gangers du 888 débarquent en moto et ouvrent le feu à l’entrée de la BTL House.
  • Coups de feu en réponse depuis l’intérieur, un ganger attaquant blessé
  • Ordal attaque un ganger et le met hors d’état de nuire
  • Dans leur fuite, les gangers lâchent une grenade dévastatrice dans la BTL House
  • Ordal accourt pour voir les blessés : plusieurs junkies morts, deux blessés chez des clients (Blood Mountains Boys), les deux Reality Hackers sont blessés (Hex et Palan)
  • Ayant entendu l’explosion, une horde de motards des Crimson Crush fait irruption
  • Le lieutenant présent hausse le ton avec Ordal, lui rappelant qu’ici, ils sont chez eux. Ordal ne bronche pas mais ne les provoque pas, attendant patiemment leur départ
  • Il récupère ensuite les deux Reality Hackers et les conduit au dispensaire de rue le plus proche, et indique aux autres blessés comment se rendre au dispensaire
  • Parmi ces blessés, Stan, des Blood Mountains Boys
  • Sam Usinski contacte Ordal et lui indique qu’il a réussi à débloquer des fonds, conformément à la demande du runner, pour la réhabilitation du quartier. Il dispose d’une première enveloppe de 40 000 Y en BTP à proposer. Ordal demande que le garage voisin de l’Overlake Christian Church bénéficie d’une réfection, et Lenerman and Morris Construction, une entreprise de Renton, débarque pour retaper le garage de Miguel Ramón Larraz.
View
S2E04 - Complications (2)
L'envol du Dragon mort

s2e042.jpg

Runner :
# Farès

Seattle, UCAS, 24 mars 2071

  • Farès se trouve chez lui lorsqu’il est contacté par un de ses collègues du dispensaire de Redmond auquel il offre ses services de soins magiques
  • Ce dernier lui apprend que le dispensaire vient d’accueillir plusieurs victimes graves d’un affrontement entre gangs et sollicite son aide
  • Farès se rend sur place et commence à soigner les blessés
  • Alors qu’il prodigue des soins à Hex (dont il ignore le statut), trois Yakuzas font irruption, avec un support magique, et ouvrent le feu sur les blessés, tuant plusieurs gangers dont Palan des Reality Hackers
  • Farès effectue une projection astrale mais les choses ne se passent pas comme d’habitude : il est aspiré dans un brouillard astral et perd tout sens du temps et de l’espace
  • Lorsqu’il émerge du brouillard, il réalise qu’il est au dessus d’une ville ‘morte’, dont l’odeur putride est étouffante, gangrénée par la corruption et la maladie, et à quelques kilomètres astraux de là, une créature titanesque ressemblant à un dragon squelettique rampe vers la ville, et une haine destructrice se dégage de lui
  • Farès doit faire face à un choix : laisser le dragon détruire la ville ou tenter de l’en empêcher. Il opte pour cette seconde option, et fait face au dragon
  • Ce dernier daigne accorder un instant à la petite forme astrale de Farès, et répond à ses questions :
    " – Petit être fragile, qui es-tu pour oser t’interposer entre mon festin et moi ? Es-tu le défenseur de ces âmes noires, de ce monde corrompu ? "
    " – Je n’ai pas de nom et j’ai bien des noms à la fois, mais aucun ne saurait me lier. "
    " – Tu n’es rien et tu ne peux empêcher mon oeuvre. Si tu essaies, tu mourras sans aucune gloire, sans même que ta mort n’empêche la cité de sombrer. Et après la cité, le monde sera ruines et tous m’appartiendront. "
  • Farès s’interpose néanmoins et est frappé d’un gigantesque coup de griffe qui déchire sa forme astrale
  • Il réintègre son corps, choqué par cette rencontre et très affaibli
  • Il prend en charge Hex et ensemble, ils quittent le dispensaire alors que résonnent au loin les sirènes de la Lone Star
  • Quelques instants plus tard, il informe Youssef Benazir de ce qui vient de se passer au dispensaire. Celui ci est furieux et dans sa colère, accuse Farès d’être la cause de ce drame : selon Benazir, la magie de Farès, utilisée par un profane, attise la colère de Dieu.
View
S2E04 - Complications (3)
Kyuden Shigeda

s2e043.jpg

Runner :
# Jammer

Seattle, UCAS, 24 mars 2071

  • Jammer reçoit une invitation de Hex, leader des Reality Hackers, qui réunit ses troupes pour se venger de l’attaque Yakuza dirigée contre lui ayant causée le décès de Palan la veille
  • Rencontre virtuelle avec la majeure partie du gang sur une planque matricielle
  • Dans la journée du 25 mars, plusieurs opérations / diversion seront menées de front :
    - piratage des données Lone Star pour connaître le déroulé de l’enquête sur l’attaque Yakuza (mené par Neon Mech)
    - attaque d’une base Yakusa (menée par Overload) à Redmond. Sous couverture d’une fabrique d’emballages plastiques, se trouve une planque d’armes et munitions
    - trois Hackers en diversion / support :
    – Firemark mène une attaque de bot sur les serveurs du Commissariat local de la Lone Star
    – Mesoan mène une attaque diffamanate sur les newsgroups et autres médias, pour occuper les hackers du Yakuza
    – Jammer profite de l’occasion pour infiltrer une corporation, VOR Robotics, affiliée à la triple A Mitsuhama et récupérer les fichiers des coordonnées des cadres supérieurs de VOR Robotics, pour préparer la suite de la vengeance des Reality Hackers
  • Jammer se rend sur place le 25 mars et infiltre VOR Robotics
  • Elle se connecte aux serveurs non reliés à la Matrice, et réalise au moment du piratage qu’un Sprite (en forme de tourbillon de neige) est déjà à l’oeuvre, copiant à une vitesse impressionnante les informations du serveur
  • Dès qu’il a fini, le Sprite quitte le serveur au moyen d’une backdoor " éclipsante " (qui disparaît et réapparait à intervalles irréguliers de quelques nanosecondes)
  • Jammer suit le Sprite sans pouvoir analyser le noeud de destination, et rejoint un serveur à l’iconographie saisissante de réalisme
  • Face à elle, un château d’architecture japonaise (composé de six niveaux successifs) entouré de champs dans lesquels travaillent des ouvriers, gardé par des samourais et des sortes de prêtres. Flottent sur le château les couleurs du clan Shigeda.
  • Jammer réalise qu’elle est bien dans la Matrice, même si ses sens lui disent le contraire.
  • Elle remarque le Sprite entre discrètement dans le château puis gravit les niveaux (sans doute d’autres serveurs reliés). Une femme à la peau noire, une métisse, observe discrètement derrière les remparts des niveaux supérieurs la progression du tourbillon de neige
  • Jammer commence à se rapprocher mais un événement interromp son avancée vers les CI représentées par les samouraïs : du sol surgit une créature titanesque qui commence à ravager le serveur, dévorant les Glaces, les ouvriers et l’iconographie des lieux
  • Jammer échappe de justesse à l’engloutissement en parvenant à retrouver un accès vers un serveur (à nouveau via une backdoor éclipsante)
  • Quelques temps plus tard, elle effectue des recherches sur ce qu’elle a vécu, et pense avoir découvert un serveur UV appartenant au Yakuza
  • Elle transmet ces informations à Hex qui y voit là un véritable challenge
View
S2E04 - Retaliation (Jammer)
L'expérience d'une vie de hack...

Extrait du datalock AT2071Bcg7XUu2Nsq

Date: 2071-03-25
Objet: Retaliation
Tags: RH, Yak, serveur UV

Ça reste un bordel franchement pas clair mais il y aura un temps pour faire la lumière. Aujourd’hui était l’heure de la riposte. Le Yak a attaqué nos frères. Hex s’en est sorti, Palan non. Aujourd’hui on a porté le combat chez eux.

Hier Hex a envoyé une prio1.
Tout le monde est à l’ amphi. Tout le monde sauf Palan. Neon Mech doit voir ce que sait la Star, Overload attaquera une planque d’armes du Yak. Je fais partie des diversions… Putain ça fait mal, mais je l’ai choisi. “Forget regret, or life is yours to miss.” Enfin, à la diversion. Fuck me. Pourtant je sais que Hex me considère toujours, c’est pour ça que j’ai été convoquée mais je ne suis plus sur le même pied. C’est tout.
Bref, pour la diversion Firemark et Mesoan s’occupent de déni d’accès ou je ne sais plus quelle attaque hautement évoluée… Pour moi ce sera VOR Robotics. Jamais entendu parlé mais c’est une filiale de Mitsuhama et je dois récupérer les coordonnées des cadres.

D’abord, un peu de contexte pour se mettre les idées au clair et savoir quoi demander plus tard et surtout à qui :
Hex & Palan bossaient sur le nexus de Bargain Basement. 3 connards d’un gang local sont venus blaster un BTL dealer des Blood Mountain Boys. Palan et 9 civils ont été amochés et recueillis par Ordal, encore lui. Là où ça part en couille c’est que 2h plus tard des Yaks ont débarqué et attaqué les blessés avec des supports magiques ! Palan est mort dans l’assaut, Hex doit sa vie à Fares, un soignant magicien lui aussi. Aujourd’hui (le 25 au soir), une infirmière a témoigné que les 2 Yaks cherchaient quelqu’un en particulier. C’était peut-être pour Palan ou Hex ou peut-être qu’il y a une autre pièce de choix dans les blessés ? Des possibles alliés d’opportunité contre le Yak.

Le job est facile, je rentre, je récupère le data… et je vois encore un truc différent. Une sorte de petite bourrasque de neige qui navigue d’une icône à l’autre. C’est discret mais c’est surtout conscient. Ça renifle pas à droite à gauche, ça file de dossier en dossier, pompant systématiquement tout ce qu’il y a de dispo ! J’envoie le dossier à Hex et je suis le sprite. Je suis certaine que c’en est un autre (il y a vraiment de plus en plus de technos et donc de sprites en ce moment). Il passe par un serveur de maintenance des robots de la corpo puis file par une backdoor instable. Encore un truc bizarre. Comme un trou noir. Il y a une connexion mais impossible de sonder… Je le suis à l’aveugle. Et là je me retrouve chez mes ancêtres sous l’occupation !
Je me retrouve dans des champs, sous un shiro traditionnel. Je me retrouve physiquement devant un château avec des paysans qui récoltent du riz où je ne sais quoi, des prêtres et des guerriers devant les entrées et encore d’autres en patrouille… Et putain. Un drapeau au vent qui m’insulte ouvertement. Le daimyo est du clan Shigeda !

Himeji_castle.jpg

Je reprends mes esprits, j’ouvre les yeux, j’analyse… Ici pas de Yong mais une petite Jammer qui sent la terre sous ses pieds, le soleil sur ses pommettes et la brise qui agite son kimono. Pas de programmes, une extension de mes sens. Pas d’Attaque, mon sabre. Et une bourrasque qui remonte tranquillement vers le château. C’est à ce moment que je la remarque. Une métisse est visible dans les étages. Je la vois observer la progression du sprite.
Je décide d’y aller, je contourne les patrouilles, reste discrète comme un chasseur… Et voit tout à coup un Kami qui sort de terre et déchiquette les samouraïs, les prêtres et les paysans !
Je flippe. Je sais que vue le niveau d’immersion il y a de grandes chances que je sois sur un serveur UV. On oublie le hot sim. Je sais même pas si je peux me contenter d’un dumpshock puisque je sais même pas comment me déco ! La bestiole a l’air native du serveur et malgré leur sophistication les ICs font pas le poids. On dirait que le serveur s’auto-canibalise !?
Je contourne l’espèce de vouivre géante pour ne pas me retrouver dans son champ de vision. Dans le sillon qu’elle creuse je vois un scintillement, le même que sur le serveur de VOR Robotics. Je saute sur l’occasion. La bête me voit. Fini le mode furtif, je cours aux taquets. Les implants semblent fonctionner, le warez me donne des ailes et je plonge à travers la backdoor éclipsante. Je suis ressortie sur un serveur public de la bibliothèque de Renton.

Au milieu de la nuit, je me réveille observée par la métisse. Un cauchemar. Je suis sûre que je la connais.
Faut que je revoie Hex et que je m’occupe moi-même de ces 2 esclaves du Yak.
Tout ce qu’il a su me dire ce matin c’est que les attaques ont plus ou moins réussi et que j’ai vécu un « vrai challenge ».

Une putain de diversion. Fuck me.

Après ce passage, je voulais offrir au dispensaire un peu de sécu mais leur imam & mécène (Youssef Benazir) ne peut pas reconstruire. Il m’a bien proposé d’en équiper un autre mais ce ne serait pas pareil. Pas eu de mort là-bas. Je leur ferai un design, qu’ils puissent s’équiper comme il faut.
Je verrai pour réparer le nexus à Bargain Basement. Faut que je recontacte Ordal.
Aussi pour éclaircir ce bordel. Avec le Fares en question.
Et faut que je me renseigne sérieusement sur les serveurs UV. C’est pas de la mythologie. Un pur kiffe, plus doux que le bliss et plus fort que le snuff… Je veux en retrouver et étudier tout ça.
Et le Yak en a un !? Merde. Même s’il est à moitié vrillé ça fait mal au cul.

View
S2E04 - Complications (4)
Virée sauvage

s2e044.jpg

Runner :
# Ordal

Seattle, UCAS, 25 mars 2071

  • Après avoir aidé les gangers, Ordal reçoit un appel urgent de Sam Usinski et les deux hommes se rencontrent à City Hall de Renton
  • Usinski demande à Ordal de se rendre à Cartwirght, en terres Salish, pour y retrouver Tiffany Brackhaven, fille de Kenneth Brackhaven, Gouverneur du Métroplexe, qui s’y serait installée récemment
  • Elle se déclare artiste en drogues et cela nuit à la réputation de fermeté du Gouverneur. Usinski demande à Ordal de la ramener à Seattle rapidement, avant que les médias ne fassent un battage autour de cela
  • Ordal contacte Exodus pour quitter Seattle
  • Après une traversée discrète des Barrens de Redmond, Exodus dépose Ordal dans une petite ville Salish où ce dernier loue une voiture afin de se rendre à Cartwirght
  • En arrivant sur place, Ordal réalise qu’il s’agit d’une ville new age, où les tentes des hippies cotoient les grands Mechas des ouvriers de la carrière voisine.
  • En faisant la tournée des bars, il apprend où vit Tiffany Brackhaven, mais également que les forces de l’ordre locales sont tolérantes avec la drogue, bien moins avec les étrangers
  • Il approche Tiffany, lui disant ouvertement venir au nom de son père, mais cette dernière refuse de bouger malgré les promesses d’un bel avenir faite par le runner
  • Tiffany Brackhaven est addict au tempo, une nouvelle drogue éveillée qui fait fureur à Seattle
  • Elle est sévèrement entourée de deux trolls gardes du corps Knight Errant qui se montrent très suspicieux
  • Ordal change de méthode et au cours de la soirée, assome un des trolls, et tue le second, avant de prendre la fuite, Tiffany Brackhaven dans le coffre de la voiture de location
  • Il parvient à échapper aux forces de police locales et aux gardes frontaliers avant de rejoindre Redmond où il confie son otage à deux agents de Sam Usinski, en échange de 3000 Y.
View
S2E04 - Complications (5)
Lorsque la Lone Star s'en mêle...

s2e045.jpg

Runner :
# Ganjack

Seattle, UCAS, 26 mars 2071

  • Ganjack reçoit un appel tridi de Stan qui l’avertit que la Lone Star s’intéresse à lui
  • Il raconte que le 24 mars, il se trouvait avec des potes des Blood Mountains Boys dans une BTL House des Barrens lorsqu’il a été victime d’une attaque des 888, un gang rival bossant pour le Yakuza.
  • Stan a été blessé et conduit par une âme charitable à un dispensaire du coin
  • Le dispensaire a été attaqué par des Yakuzas (ils en avaient après quelqu’un) et les japonais ont été défaits par un magicien de l’équipe soignante
  • Avant que Stan ait eu le temps de fuir, la Lone Star a débarqué, appelée par des riverains
  • il s’est fait embarquer comme témoin, mais lors des analyses ADN, les flics ont remarqué que quelqu’un de sa famille était impliqué dans un casse matriciel sur Downtown, en rapport avec le Yakuza
  • Il a été placé en garde à vue par les flics mais n’a balancé personne, croyant que les Loners parlaient de Ganjack
  • Il a fini par être relâché, et prévient immédiatement son frère avant de se mettre en planque avec ses brothers des Blood Mountains Boys
View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.