Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E05 - Un étranger sous notre toit (Ganjack : 1)

Où tout se met en place...

Intro : La Lone Star intervient dans les barrens de Pullayup. Leur cible : Le QG des Ancients, un gang de motard de Seattle. Visiblement une descente pour contrebande de drogue. 46 t de Leal ont été saisis. Il y a fort à parier qu’une source de l’intérieur a filé les infos à la Star…

Vendredi 27 mars 2071.

Chacun d’entre nous (Jammer, Ordal, Fares et Ganjack) a reçu un message sur son comlink lui indiquant de se rendre à 23h au Tickler’s dans Downtown pour rencontrer Miss Johnson. Le resto-bar avec boite de nuit et plus si affinité se trouve dans un quartier AA. Jammer, une grande et fine coréenne – plutôt jolie – aux cheveux blonds, arrive tôt et est invitée à patienter. Viennent ensuite Ordal et Fares. Le premier est un grand type un peu chétif, barbu aux yeux brillants ; le second un magrébin à la peau mâte, cheveux longs et fine moustache. L’oriental est bien fringué et fume de vraies cigarettes. Arrive enfin Ganjack, un black aux longs dreads, portant un costume cintré abricot, des chaussures en cuir bordeaux et une paire de lunettes assorties. Une fois le quatuor rassemblé et les salutations faites, une danseuse asiatique courtement vêtue vient nous chercher : « La danse va commencer, si vous voulez bien me suivre. »

Elle nous conduit dans une salle privée et, foulant au pied tous nos espoirs, allume un générateur de bruits de fond et entre dans le vif du sujet. Le job consiste à enquêter sur deux hommes, principalement leurs activités. Durée : une semaine ; salaire : 20 000 nuyens. Après que chacun ait manifesté son accord, elle entame un descriptif plus précis et fournis deux dossiers RA (Photos des types, images satellites de lieux, liste des lieux fréquentés, etc.). Il s’agit de deux lieutenants des First Nations (XA Firebird et Alec « Bloodwind » Littletree), un gang amérindien dont le QG est sur Everett. A la fin de la semaine nous devons avoir des infos sur leurs activités, leurs contacts, leurs sources de revenus, les syndicats du crime qu’ils côtoient, etc. Il nous est explicitement demandé de ne pas entrer directement en contact avec eux et de faire preuve d’une grande discrétion. A priori ils ne sont pas surveillés par une autre équipe, mais si c’est le cas l’info l’intéresse.
4 000 nuyens d’avance sont remis à Jammer.

Au sein des First Nations, il y a trois lieutenants. Le troisième se nomme Albuqua Red head mais n’est pas concerné par la run. Le gang est présent sur Everett et Counsil Island. Il aurait récemment coupé tous liens avec les Yak. Les First Nations sont en guerre avec les Crisom crush si l’on en croit la presse locale.

Sur l’invitation d’Ordal, nous partons pour Redmond, non loin de TouristVille, à Bargain Basement. Fares et Ordal transitent en smart et Jammer prend Ganjack sur sa bécane. Nous nous rendons dans une église squattée par des nécessiteux qui viennent là remplir leur bol de soupe.
Le père Ezekiel, contact d’Ordal et taulier de l’église, se joint à nous. Après un échange sur la sémantique du terme « gang », il nous donne les infos dont il dispose sur ce groupe de jeune : Les First Nations sont à Seattle depuis pas mal de temps, mais pas sur Redmond. Ils font dans la contrebande et commencent à développer le traffic de drogue (Tempo, drogue éveillée). Leur chef est Blood of Buffalo, un Salish. Ils entretiennent des liens avec la mafia Pueblo (Kochari). Le Tempo est une nouvelle drogue éveillée, apaisante avec des flashs émotifs, qui est pour le moment assez peu diffusée. Les First Nations comportent environ 60 membres.

Chacun part à la pêche aux infos :

  • Ganjack contacte Stan et Javier : Les First Nations traînent du côté de l’université (Downtown). Ils sont en cheville avec un gang qui fait de la contrebande, les Dogmen. Un dealer de Tempo se trouve le samedi au Pyranah Night Club, une boite de Tacoma.
  • Jammer contacte Exodus pour une affaire en cours. Ensuite elle fait des recherches matricielles : Les First Nations vendent une nouvelle drogue qui déchire. Ils sont en contact avec le Komun’go, une cellule des Anneaux de Séoulpa. Info à vérifier, les First Nations auraient déménagés leur QG d’Everett pour la bordure.
  • Ordal contacte Jack, un flic de la Lone Star. Visiblement les deux gars sont connus pour extorsion, vol organisé, violence, recel de vol, etc. et recherchés.

A 13h, le lendemain (Samedi 28 mars 2071), Ordal nous convie à une chatroom pour faire un point sur les infos recueillies et organiser la suite. Fares et Ordal se rendent au Banshee, un bar indiqué dans les dossiers. Ordal est magiquement grimé en vampire et Fares l’accompagne en projection astrale. Ils sortent du bar bredouille (100 nuyens de bakchich). Ensuite, ils se rendent à Everett pour comprendre pourquoi les First Nations ont déménagé de QG. Ils n’ont pas été chassés, mais ont simplement changé de territoire. Aucune trace résiduelle magique sur les lieux.
Jammer hacke les cameras de différents lieux et les place sous surveillance. Jammer a pris contact avec Exodus pour rencontrer des membres des First Nations. Quand elle comprend qu’il l’emmène voir Littletree, elle annule mais laisse Exolus y aller pour voir ce qu’il en est. L’échange semble un peu tendu, le gars est méfiant. Ganjack se rend aux abords de la planque, dissimulé par un esprit. Il patiente devant. Vers 17h une vingtaine de types sortent et se rendent non loin récupérer des véhicules avant de quitter les lieux. A 19h15, Alec littletree sort de la planque. Une analyse astrale (2 succès) ne nous apprend pas grand-chose : bonne santé, non éveillé, pas d’implant, il est inquiet.
Jammer va acheter du matos de surveillance (micros, caméras, etc.) pour 960 nuyens.

Comments

Ethadan

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.