Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S2E05 - Surveillance des First Nations (Jammer)

... qui surveille qui dans l'histoire?

Extrait du datalock AT2071Bcg7XUu2Nsq

Date: 2071-03-31
Objet: Surveillance des First Nations
Tags: First Nations, Tempo, Ragers, Redmond, Tacoma

Bon. Pas l’habitude de faire mes archives en cours de route mais là j’ai vraiment besoin de faire le point. Ça part en couille et un truc mal engagé se remet pas d’aplomb tout seul…

Ça a commencé vendredi. Un message bien venu de Dirk, un job. Toujours la disette, j’adore Amanda mais elle est loin d’être autonome et les dettes étant ce qu’elles sont… Bref, c’est comme d’hab’, je saute sur l’occasion. Rendez-vous au Tickler’s sur Downtown.
J’y vais en avance pour me rincer à l’œil et faire le tour du club. J’ai le plaisir de voir débarquer Ordal, toujours aussi souriant…, suivi d’un magrébin un peu « m’as-tu vu » qui se présente comme Farès. Je connais pas encore mais le nom sonne étrangement familier… Quelques minutes plus tard voilà Ganjack qui débarque ! Un runner décalé, qui a l’air toujours défoncé et qui doit être daltonien pour se saper comme ça alors qu’il est pas mal foutu. Enfin, on a déjà bossé 2 fois ensemble sur des petits trucs et c’est par lui que j’avais eu l’info pour Tadeka Yakuri. Quatre runners donc, a priori pas de bleu-bite. Ça doit être sérieux.
La Johnson est peut-être bien une Coréenne. En tout cas elle est sacrément bien roulée et sait en jouer en restant pro. Le job : surveiller pendant une semaine deux des trois lieutenants des First Nations : Xa Firebird et Alec Littletree. On doit savoir comment ils passent leurs journées, leur réseau et d’où ils sortent le fric, le tout discrètement et surtout sans contact direct. Elle nous en propose 20 sacs et comme personne à l’air d’en avoir besoin c’est moi qui réclame 20% en avance. On attaque.

Ce qu’on sait des FN au départ :
QG sur Everett, aussi présent sur Council Island. Un boss discret pour le moment (Blood of the Buffalo, Salish, humain ?, mundane ?), un 3è lieutenant (Albuqua Red head) pas ciblés par la run. Ils sont en gros 60. Côté income, c’est surtout de la contrebande et un peu de dope récemment. Le gang a coupé les ponts avec le Yak et il y a pression sur le terrain avec les Crimson. Ils sont en lien avec les Dogmen, le Komun’go et les Kochari. Leur nouvelle dope est le Tempo et ils ont migré vers les Barrens de Redmond.
On se met en planque en face de chez eux, je récupère un peu de matos (1000 balles sur l’avance) pour planter les alentours de leur QG qui est plutôt bien verrouillé. Nos magos confirment qu’il y a une barrière mana et les micros directionnels ne donnent rien. Ils ont une liaison satellite et heureusement que je suis venue sur la Pegasus parce qu’on serait resté à poils. Pas de matrice dans le quartier ! Je hacke la liaison et les commlinks dès qu’ils passent à portée, Talie est en surveillance de leurs clubs habituels sur les CCTV locaux.

Ce qu’on apprend rapidement :
Le Tempo est une drogue éveillée douce, qui permet de ressentir les émotions (sorte de perception astrale) et est assez peu addictive, sans gros effet secondaire.
Littletree deale beaucoup, autour de 100Y/dose sans la jouer discrète et dépense largement dans les clubs. Pourtant, on dirait qu’il ramène en gros 180Y/dose au gang !?
Firebird feinte de dealer ! Il dit souvent ne pas avoir de came aux clients mais le cache aux gangers. Pourtant il ramène en gros 120Y/dose au gang !? Il est complètement warez, alphaware en plus et son commlink hébergeait une glace…

Ce qu’on découvre plus tard :
Firebird bosse avec la Star et leur refile des valises complètes de Tempo et des infos sur les FN contre du cash. On a les preuves de la rencontre sur Tacoma mais il faut trouver qui est la fille exactement.
On apprend par là qu’il va y avoir une grosse livraison jeudi 02 au soir mais on ne sait rien de plus.
Littletree est en cheville avec les Ragers et leur file à eux aussi des valises contre du cash. Vu le montant, il y a peut-être autre chose dessous. Là aussi on a les preuves, ils se rencontrent tous les mardis. Ordal a vu que des asiatiques suivaient Kane. Les Ragers dealent discrètement (seulement aux locaux) du Tempo/FlipSide sur Tacoma.
Albuqua : ras sur son commlink, présent lors de l’assaut Star/FN sur Redmond

Ce qui a merdé :
Réseau : j’ai hacké quasi tous les commlinks à portée, je scanne leur liaison satellite pourtant, rien trouvé de crunchy. Ils sont discrets quand ils contactent les autres (Dogmen, Komun’go et Kochari).
Ordal s’est fait repérer devant le QG des Ragers. A priori pas identifié mais ça a été chaud.
On s’est fait gaulé par Kane qui nous a intercepté Ganjack et moi alors qu’on rentrait du Homerun (Tacoma)… Notre créole a été franchement confiant devant 16 homies avec leurs PM et Kane le lieutenant qu’a la rép’ de cogner dur. J’en menais pas large mais pas moyen de se coucher. J’ai serré les dents en cherchant si j’avais pu me faire repérer pendant le hack. Pourtant c’est Ganjack qui nous a vendu, je sais pas encore comment mais ils l’ont suivi jusqu’au parking et ont fait le lien au bar ou sur l’interstate avec moi. La merde. Enfin, c’était qu’un carton jaune, on s’est barré et on a splitté. On n’est plus les bienvenus sur Tacoma ni autour de leurs ‘amis’.

A suivre :
>> couper la piste entre les Ragers et nous
>> identité de l’agent de liaison chez la Star de Firebird
>> livraison de jeudi
>> voir avec Dirk pourquoi nous avoir choisi, si Johnson de confiance. Faire une vérif’ de routine sur elle.
>> reboucler avec Ex’ sur ce qu’il sait des FN. Il a bossé plusieurs fois avec eux a priori. Connait des circuits d’appro ? Contacts fournisseurs ?


Date: 2071-04-04 samedi
Objet: Surveillance des First Nations
Tags: First Nations, Tempo, Ragers, Redmond, Tacoma, Komun’Go

On s’en est pas si mal sorti au final. Après la rencontre avec Kane, on s’est barré. On a pas mal roulé, passé un contrôle, changé plusieurs fois de quartiers en vérifiant qu’on n’était pas suivi. Ganjack a découvert une RFID sur son cube, on l’a collé sur un autocab. C’est peu probable mais j’imagine bien les Ragers en train de le surveiller ! Bref. On a fini au Teller, un garage de confiance à Tourist ville où je nous ai fait rentrer sur recommandation d’Ex.

Et on a fini par avoir une discussion à 4. Ganjack est aussi lié à l’affaire de la BTL house. De loin mais son frangin était sur place. C’est un membre des Blood Mountain Boyz qui venait chercher du matos vers les Hernandez Devils lors de l’assaut par le 888. Un sac de nœud avec des baby gangers mais le Yak en a profité pour trouver Hex. Farès a confirmé que c’est uniquement après lui qu’ils en avaient.

J’en ai profité pour appeler Dirk dans la foulée. Je lui ai demandé de regarder la vidéo du Homerun et posé quelques questions pour éclaircir l’histoire qui commence à sentir le double-cross. Il m’a appris que la Johnson lui avait laissé le champ libre, sauf pour ma petite personne. Ça pourrait être flatteur mais ça risque surtout d’être mortel. Elle passe pas régulièrement par lui mais elle a bonne presse. Au passage, le Tickler’s est un troquet de la Mafia… Ils ne sont pas réputés bosser avec des asiates ! Pour autant ils doivent être au courant vu qu’elle y bosse souvent. Le commanditaire doit donc avoir le feu vert des Familles. A garder en tête.
Exodus m’a dit que les First Nations trafiquent essentiellement avec les Dogmen. Ceux-ci doivent donc traiter avec les Kochari.
En hackant le motel, j’ai vu que Firebird rencontrait une Alice Arnolds toutes les 2 semaines depuis 3 mois en gros. Ganjack la retrouve en moins de deux avec des rituels de je-sais-pas-quoi. C’est une Carla Mathews de Bellevue.

Les choses sérieuses ont démarré le jeudi soir avec cette foutue livraison. Blood of the Buffalo a montré le bout de son nez. Xa Firebird l’a suivi discrètement. Je ne sais pas comment il a trompé les esprits par contre. On est donc sur les docks d’Everett, devant une parcelle extraterritoriale de KondOrchid, gardes coréens avec gros matos, quelques drones et des esprits en patrouilles. Et l’entrée d’un hispanique plein de thunes, d’un troll asiatique… Kaz Yakamura ! Le second du Komun’go en personne pour une rencontre avec les FN. Je percute que le texmex doit être un Kochari, enfin un des fournisseurs et plutôt gradé vu qui il a en face. Notre ninja est allé surveiller tout ça de très près, on l’a surveillé de plus loin. Le mec est bon ! Respect pour les infiltrés de la Star, il était vraiment pro. Bien aimé son approche commlink éteint. Bon, tout le petit monde est rentré discuté au calme, Blood est ressorti et reparti avec une très grosse quantité de Tempo. L’hispano a dit à Kaz savoir que les FN n’ont pas l’exclu du Tempo sur le ‘plexe, ce qui n’a pas l’air de son goût et il lui demande qui et pourquoi.

On fait le topo à la Johnson qui nous reproche de ne pas l’avoir prévenue à temps !? Il y a 2 jours on lui parle de la livraison et de l’infiltré, elle nous dit rien. Aujourd’hui elle fait la choquée que Firebird y ait assisté ! Soit elle est jeune, soit c’est un test que j’ai pas compris. Bref, un mal pour un bien, on a un contrat sur sa tête ASAP. Le but est de l’empêcher de diffuser les infos à la Star. Elle a quand même regretté aussi qu’on ait pas sorti son identité réelle et depuis quand il est dans le gang.
Notre seule chance est qu’il n’ait pas encore eu le temps de sortir de la zone blanche des barrens. On retourne à leur QG, attend qu’il sorte. Ganjack fait une illusion qui provoque un crash, snipe le conducteur. Je vais au contact avec Ordal et pendant que j’occupe Firebird il le découpe littéralement en deux. Farès brule les preuves. Pas compris où il était pendant l’action, certainement en support… J’ai l’impression qu’on commence à se caler naturellement avec Ordal mais les 2 magos ont pas toujours l’air en phase. On plie tout et on crame la bagnole et les cadavres dans les Barrens. Farès nous a présenté un djinn incinérateur qui a fait le ménage et qui a l’air d’aimer ça!
Au final on aura touché 4600Y par tête pour la run initiale une fois les frais passés et 2500Y chacun pour le contrat. Comme je lui avais demandé, la Johnson m’a indiqué que c’est Gray-Wolf lui-même qui lui a glissé mon nom. Ça donne une idée de l’employeur… Elle nous a promis une run dans quelques temps avec la même team. Faut que je les brieffe pour sécuriser nos comm’. Ça bouffe trop de temps quand c’est pas automatisé, si on a un spider sur le dos ça va nous handicaper.
Ah tiens, j’ai testé le tempo. Bon kiff, pas étonnant que ça marche bien cette merde. Pas de side effect, ambiance 1960’s avec les visions psycho. Les magos sont peut-être pas perchés pour rien s’ils sont tout le temps branchés là-dessus…

Comments

FabienPellet

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.