Shadowrun : La Fragrance d'une Orchidée

S3E07 - The day I died

…never fire at a dragon without telling your team

Bandeau-etoile-corps-celeste-clair-de-lune-vague-nuit.jpgExtrait du datalock AT2071Bcg7XUu2Nsq
Date: 2071-09-14
Objet: …never fire at a dragon without telling your team
Tags: Tempo, Olaya, Aztlan, Amazonie

Dès que j’ai réussi à les rejoindre je l’ai sentie. Ils étaient encore en train de se demander quoi foutre. C’est monté très vite cette fois. J’ai lâché rapidement, elle a fait ce qu’on aurait dû faire au premier jour putain.

Je sais pas encore pourquoi elle monte aussi vite et aussi fort. Ce matin là je savais que c’était le moment où jamais. Il était seul, pas préparé. Moi non plus. Nous non plus. La Haine a déferlé, elle a submergé toutes mes réflexions. Peut être que j’aurais fini par dégainer. Peut être que j’aurais tiré quelques centimètres au-dessus du crâne de ce gamin. Peut être que je ne serais pas morte. Avec le recul je suis quasi certaine qu’il s’est interposé pour protéger sa descendance. La Haine n’en avait qu’après lui et elle ne perd pas de temps avec des ‘si’ ou des ‘mais’…

De Berail a riposté. Fort. Les sensations sont difficiles à retranscrire. J’ai eu l’impression d’être brûlée par des milliers d’aiguilles et que mon esprit a été écrasé après qu’il ait déchiqueté mon abri illusoire. J’ai tout de suite compris que je supporterai pas une nouvelle vague. La suivante m’a laissée au sol, la conscience brisée, la confiance brisée. La Haine n’a pas pu me maintenir debout. Elle ne l’a pas égratigné. Pourtant elle a tué le dragon.
Sans elle, les autres auraient laissé partir de Berail et le gosse. Le combat a été bref et interminable. Violent et merdique au possible mais ils l’ont eu. Ils l’ont décapité et aujourd’hui la Faiseuse doute de sa mort. Si elle voit vrai, il reviendra et voudra faire un exemple.

En attendant, on va à la source pour stopper le Tempo. Fares s’est fait remplacer le bras pour éviter de les prévenir. Putain, je ne peux pas marcher sans serrer les dents et on parle d’approche en HALO ou avec des hélicos de combat au milieu de la forêt du pays d’Oz.

Il y a des journées qui devraient compter comme des années. J’ai été attaquée par une armée de space marines. J’ai été anéantie par un dragon. Un esclave éveillé s’est invité dans mon esprit. D’ailleurs, je lui ai seulement luxé le genou et brisé un radius, si je le revois je le finis. Iaré a volé mon corps. Et c’est de loin ça le pire. Je sais pas comment l’empêcher maintenant qu’elle a un lien. J’en ai même peur de dormir…
J’ai uploadé le data et lâché le BlueMem au milieu du combat. Je ne pensais pas m’en sortir. Je n’aurais pas dû m’en sortir. Maintenant, je sais plus s’il vaut mieux prévenir Hex que je suis en vie… Je crois que je vais attendre après l’Amazonie. Ça sera peut être l’heure de raccrocher, de passer à autre chose. Je vais peut être ouvrir un dojo. Ou un centre de formation clandestin… Putain, j’en sais rien en fait. Quelque part je prends mon pied dans ce merdier. Et c’est pas le genre de job à mi-temps.
Il y a vraiment quelque chose qui est parti en couille dans ma vie. Nam, tu me manques. J’ai tellement l’impression d’être à la dérive.

759092117-etoile-corps-celeste-clair-de-lune-vague-nuit.jpg

Comments

FabienPellet

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.